Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo-Dioulasso : 50 retraités formés dans les filières agro-sylvo-pastorale et (...)

Bobo-Dioulasso : 50 retraités formés dans les filières agro-sylvo-pastorale et halieutique

lundi 12 octobre 2020

Le Fonds national d’appui aux travailleurs déflatés et retraités (FONA-DR) a organisé une séance de formation sur les filières agro-sylvo-pastorale et halieutique dans la ville de Bobo-Dioulasso. Cette session s’est tenue du 5 au 10 octobre 2020, au profit de 50 retraités de la ville de Sya. Elle a été organisée par vagues de 25 personnes, dont la première en a bénéficié du 5 au 7 octobre. Le deuxième groupe des 25 autres retraités quant à lui, a bénéficié de cette formation du 8 au 10 octobre 2020.

Bobo-Dioulasso : 50 retraités formés dans les filières agro-sylvo-pastorale et halieutique

Au cours des travaux, il s’est agi pour le formateur, Yabré Jean Etienne Kaboré, de donner des connaissances théoriques et pratiques aux participants, sur les techniques de production bovine, ovine, porcine et en aviculture familiale améliorée.

Au terme de la séance, chaque promoteur peut, sur la base des acquis de cette formation, entreprendre son activité avec brio et assurer la garantie de la rentabilité. « Notre offre auprès du FONA-DR a consisté à déterminer les paramètres nécessaires à une bonne formation des promoteurs en agro-sylvo-pastoral. Au cours de la session, nous leur avons donné également un aperçu sur les conditions de réussite d’un microprojet, afin qu’ils puissent participer à la sécurité alimentaire au Burkina Faso », a indiqué le formateur Etienne Kaboré.

Il reste cependant convaincu que les retraités et les déflatés peuvent occuper une place de choix dans le processus de développement du pays, lorsqu’ils sont mieux accompagnés à travers des formations de ce genre et avec un peu de capacité financière. D’où la mission du FONA-DR. A travers ces ateliers de formation, le fonds veut redonner de la dignité aux travailleurs déflatés et retraités. Ainsi, ces anciens travailleurs auront la chance de toujours continuer à faire quelque chose de leurs dix doigts. Après leur formation, les soumissionnaires de projets pourront ainsi bénéficier du fonds pour le financement de leurs activités et surtout des appuis conseils.

Le directeur général du FONA-DR, Sibiri Omar Compaoré, a souligné que ces sessions de formation s’inscrivent dans la mission du fonds à aider les travailleurs déflatés et retraités à entamer une seconde carrière par la formation. Ainsi, après cinq années d’absence de terrain dans les Hauts-Bassins, le FONA-DR signe son retour à travers cette série de formations au profit de 50 retraités de la ville de Bobo-Dioulasso. « Nous avons constaté que depuis 2016, nous n’avons pas pu organiser une formation à Bobo-Dioulasso, une région où le potentiel agro-sylvo-pastoral est énorme. Ces activités marquent le départ des sessions de formation dans la région à l’endroit des retraités. Elles vont permettre d’accroitre leurs capacités opérationnelles en entrepreneuriat et faciliter leur réinsertion dans la vie professionnelle », a laissé entendre Sibiri Omar Compaoré.

A l’en croire, le choix du thème de la formation a été décidé par les participants eux-mêmes. Ils estiment cependant que la région des Hauts-Bassins regorge d’énormes potentialités agro-sylvo-pastorales. Il a par ailleurs fait savoir qu’avec « le FONA-DR, une autre carrière est possible ». C’est pourquoi, il a invité tous les déflatés et retraités du Burkina Faso, en particulier ceux des Hauts-Bassins, à s’approprier ce fonds, afin de pouvoir découvrir ses opportunités.

Une formation très attendue

Pour les participants, cette formation est la bienvenue. Ils ont saisi l’occasion, à travers la voix de Jean Daniel Ouattara, pour adresser leurs remerciements au FONA-DR. « C’est la première fois que je participe à une formation du Fonds. Et nous sommes très heureux d’y participer en tant que retraités. Nos attentes sont grandes et nous savons que cette formation va beaucoup renforcer nos capacités en matière de production agro-sylvo-pastorale. Cette initiative participe également à la lutte contre la pauvreté », affirme Jean Daniel Ouattara.

Embouchant la même trompette, Lamine Sanou, un autre participant, a salué l’initiative de cet atelier qui selon lui, était très attendue. « Cette formation est d’une importance capitale et c’est une joie pour nous de pouvoir y participer. Elle a été vraiment participative et très bénéfique pour nous. Chacun a trouvé un intérêt particulier à cette formation qui va nous permettre d’être toujours actifs et participer à la production nationale », a-t-il conclu.

Avec le FONA-DR, une nouvelle carrière est possible

Cette rencontre a permis également à Sibiri Omar Compaoré de présenter le fonds et ses actions aux participants. En effet, le Fonds national d’appui aux travailleurs déflatés et retraités a été créé en 2008 avec pour mission, l’accompagnement des personnes vulnérables du monde du travail que sont les travailleurs déflatés et retraités, à travers des financements, mais aussi des formations. Il permet de les aider à entamer une seconde carrière par la formation, l’octroi direct ou indirect de prêt et la valorisation de l’expertise et de l’expérience des retraités, en vue de la réduction du chômage et de la pauvreté au Burkina Faso. « Sa création répond à la volonté du gouvernement d’assurer aux travailleurs déflatés, un minimum de protection sociale et de leur offrir une seconde chance dans leur quête d’une situation décente par le travail », a-t-il dit.

Les conditions d’accès au fonds sont simples, selon ses responsables. Peuvent bénéficier des prêts FONA-DR, les travailleurs des secteurs public, parapublic et privé ayant perdu leur emploi et les travailleurs retraités de la fonction publique y compris les magistrats, les militaires et ceux des secteurs semi-public et privé.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter