Nous sommes le  

Accueil > Annonces > SNC 2016 : Tahirou Barry sur les sites d’hébergement des artistes

SNC 2016 : Tahirou Barry sur les sites d’hébergement des artistes

lundi 28 mars 2016

S’il y a une chose qui soit impérieuse pour rendre meilleure les conditions d’hébergement des artistes, c’est bien la réalisation de la cité des arts selon Tahirou Barry, ministre de la Culture, des arts et du tourisme. Avec l’espoir que cela soit une réalité à la prochaine édition en 2018, le ministre est allé encourager les artistes hébergés dans les salles de classes des écoles primaires et lycées de Bobo-Dioulasso, ce dimanche 27 mars.

SNC 2016 : Tahirou Barry sur les sites d’hébergement des artistes

Le lycée Cheick Anta Diop, l’école Centre, le lycée Municipal et le lycée Mollo Sanou ont été les sites visités par le ministre de la Culture, des arts et du tourisme. Accompagné par le directeur général de la SNC, Sidi Traoré, il est allé toucher du doigt les réalités de l’hébergement et de la restauration des délégations venues des différentes régions du pays et d’ailleurs. Une démarche fort appréciée par le représentant de la délégation de la diaspora burkinabè en Côte-d’Ivoire. A l’entendre, c’est la première fois depuis 1992, qu’il assiste à une visite du ministre sur les sites d’hébergement. En dehors du fait que les responsables des troupes sont logés avec les artistes, M. Ouédraogo Lambert a estimé que tout se passe bien. « Nous avions voulu loger séparément avec les enfants. Mais ce n’est pas le cas », confie M. Ouédraogo. Le directeur général de la SNC Sidi Traoré de rappeler, en réponse, que cela a bien été souligné dans les correspondances qu’ils seront tous logés ensemble. Un rappel bien compris par les burkinabè de Côte d’Ivoire qui ont remercié le geste du ministre en lui promettant de jouer leur partition pour le rayonnement de la culture.

Au lycée Municipal tout comme à l’école Centre, ce sont des artistes tout heureux qui ont communié avec le ministre autour du repas de midi. Sans gêne, Tahirou Barry a mangé dans le même plat avec les artistes dans une ambiance conviviale. « Où est la viande », s’est-il amusé à demander à la délégation de la Boucle du Mouhoun, majoritairement des Bwaba, sur un ton de parenté à plaisanterie. La région du Centre, logée au lycée Mollo Sanou, connait elle-aussi les difficultés de la 18ème édition de la biennale de la culture à Bobo-Dioulasso, dans les volets hébergement et restauration. Seule la troupe Rassamba a posé le problème des salles pour les répétitions et les derniers réglables.

La tournée sur les sites d’hébergement a permis à Tahirou Barry de s’enquérir de l’état d’esprit des festivaliers. En effet, toucher du doigt les réalités lui permettrait d’apprécier les actions qui restent à entreprendre. Déjà, estime-t-il : « il est impérieux de travailler à réaliser la cité des arts pour les artistes, si possible, pour la prochaine édition afin qu’ils soient dans des conditions optimales pour donner le meilleur d’eux-mêmes ». Il leur a souhaité beaucoup de courage pour être parmi les meilleurs.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 83%
Max : °C
Min : °C

25°C
Clair de lune voilé
Dimanche
Inconnu
21|25°C
Lundi
Orage
21|28°C
Mardi
Orage épars
22|30°C
Mercredi
Orage
21|28°C
Jeudi
Orage
21|28°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter