Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Burkina Faso : Un colloque national pour l’autonomisation de la (...)

Burkina Faso : Un colloque national pour l’autonomisation de la femme

LEFASO.NET

mercredi 23 juin 2021

L’Institut Anselme Titianma Sanon (IATS) en collaboration avec l’ONG Voix de Femmes et l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) de l’université Joseph Ki-Zerbo organisent pour trois jours du 23 au 25 juin 2021, un colloque national sur l’autonomisation des femmes. Débuté ce mercredi 23 juin 2021, le colloque est placé sous le thème principal « Autonomisation des femmes, dividende démographique et promotion de la famille au Burkina Faso » et patronné par l’épouse du chef de l’État, Sika Kaboré.

Burkina Faso : Un colloque national pour l’autonomisation de la femme

Ce sont au total sept (7) séances avec entre autres comme thèmes : Dividende démographique au Burkina Faso : état des lieux et perspectives ; Valeurs, structures et organisation de la famille burkinabè ; Relations parents-enfants, éducation des enfants et éducation parentale. Il sera également question de l’autonomisation de la femme au Burkina Faso : progrès, défis et leçons des politiques et programmes et aussi le thème populations vulnérables au Burkina Faso : quelle ampleur et quels systèmes de protection sociale ?

Partant de la situation du Burkina Faso à l’orée de 2020, Dr Issa Sidibé, directeur général de l’Institut Anselme Titianma Sanon (IATS) décrit celle-ci comme se caractérisant par une forte insécurité liée au terrorisme avec pour conséquences majeures, les déplacements de population forçant ainsi de nombreux ménages à abandonner leurs habitats et villages, leurs champs ou d’y avoir un accès limité pour leurs activités quotidiennes. Il y a également les effets pervers et incontrôlés de la modernisation qui accentuent le poids des menaces sur la famille, le socle culturel et social qui fondent le contrat et le modèle social burkinabè.

JPEG - 53.7 ko
Dr Issa Sidibé, directeur général de l’Institut Anselme Titianma Sanon (IATS)

Pour relever le défi qu’impose ce constat, il y a nécessité de revisiter le modèle de société et son contrat social, d’où le thème du présent colloque : « Autonomisation des femmes, dividende démographique et promotion de la famille ». C’est pour donc pour y contribuer que ce colloque a été initié souligne Dr Sidibé.

L’intérêt de ce colloque au plan scientifique est de montrer que la question du dividende démographique n’est pas que seulement une question démographique mais qu’au cœur de ce concept résolument holistique, se trouve aussi la famille, cellule de base de la société où intervient l’investissement de base dans les hommes et les femmes qui seront le moteur de la capture de ce dividende démographique.
Au plan programmatique et politique il s’agit d’œuvrer en faveur de la famille et des valeurs de la société burkinabè en réponse aux dysfonctionnements actuels. Cette alliance a pour finalité le renforcement de la gestion d’un processus participatif pour la restauration de l’institution famille au Burkina Faso.

Quatre résultats ambitieux

JPEG - 76.9 ko
Sika Kaboré, épouse du chef d’Etat, patronne de la cérémonie

La patronne de la cérémonie Sika Kaboré, épouse du chef d’Etat, a énuméré quatre résultats ambitieux qu’elle souhaite voir au sortir de ce colloque. Il s’agit d’abord de la formulation de recommandations favorables à la protection de la famille, comme source de paix, de bonne gouvernance et de développement humain dans l’élaboration, le financement et la mise en œuvre des politiques et programmes de protection sociale sur le plan législatif. Ensuite il y a la reconnaissance et la proclamation dans les priorités, de la famille comme source, cadre et actrice de la transmission des valeurs.

Comme troisième résultat, elle a souhaité la proposition des grandes lignes d’un modèle de société et d’un nouveau contrat social pour une transmission démographique et un renouveau démographique respectueux des valeurs cardinales qui fondent la famille.

Enfin, il sera question de faire des recommandations aux plus hautes autorités de l’Etat sur l’atteinte du dividende démographique en lien avec la protection et la transmission des valeurs comme facteurs de renouveau de la gouvernance et de la démocratie au Burkina Faso.
Par ailleurs, elle assure de son engagement à accompagner, dans cette noble mission, les initiateurs du colloque en sa qualité de mère, citoyenne, épouse.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter