Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo-Dioulasso : Les enseignants de Cheick Anto Diop en grève illimitée pour (...)

Bobo-Dioulasso : Les enseignants de Cheick Anto Diop en grève illimitée pour salaires impayés

vendredi 13 mai 2016

Cela fait trois mois que les enseignants de la chaîne des établissements privés « Cheick Anta-Dioup » de Bobo-Dioulasso n’ont pas de salaires. L’information a été rendue publique par ces derniers le lundi 9 Mai 2016 lors d’une conférence de presse. Ils ont de ce fait annoncé une grève illimitée à compter du 9 mai en vue de contraindre l’administration des établissements à leur verser l’intégralité de leurs salaires.

Bobo-Dioulasso : Les enseignants de Cheick Anto Diop en grève illimitée pour salaires impayés

Depuis le décès de Aboubacrine Alassane Haïdara, fondateur des Lycées Privées Cheick Anta Diop I, II et III de Bobo-Dioulasso, ces établissements connaissent des difficultés, notamment financières marquées par le non payement des salaires des enseignants. C’est du moins l’information donnée par les animateurs de la conférence de presse de ce lundi 9 Mai 2016. Et pour cause, les comptes bancaires des trois établissements porteraient le nom du fondateur. Après le décès de celui-ci, il fallait donc rapidement selon les conférenciers, procéder à des passations de charge. Toute chose qui a conduit à la désignation d’un certain Serges Bernard Traoré, comme coordonnateur des Lycées Cheick et de Mr Diakité représentant de la famille du fondateur dans l’administration.

Suite à une menace d’aller en grève du 26 avril au 07 mai 2016, ces derniers ont rencontré les enseignants le 22 avril, selon les conférenciers en vue de recueillir leurs préoccupations et du même coup, voir dans quelles mesures sauver l’’année scolaire en cours et pérenniser la survie des établissements.

En dépit des engagements pris par ces derniers de trouver des solutions définitives aux problèmes d’ordre salarial des enseignants au plus tard le 30 avril 2016, rien n’aurait été fait pour motif que la banque n’a toujours pas fait d’écrit autorisant le déblocage d’un quelconque sous.

Face à cette situation, les enseignants estiment qu’ils n’en peuvent plus. Ainsi, ont-ils décidé d’aller en grève illimitée le 26 avril 2016. Auparavant, une autre rencontre a eu lieu selon eux, le 04 mai 2016 et a réuni autour d’une même table, l’administration, les élèves, les enseignants, les représentants des lycées et le représentant de la famille. Cette rencontre pour les autres, selon les animateurs de la conférence de presse, avait pour but de supplier les enseignants pour qu’ils suspendent leur mot d’ordre de grève. Alors qu’ils avaient pris la décision de ne composer les sujets pour la composition du 3ème trimestre (sous forme de protestation), les enseignants apprenaient que l’administration colmatait des sujets des années antérieures pour organiser la composition. Pour eux, cette situation confirme le fait qu’il s’agit bien d’une volonté manifeste des nouveaux dirigeants des établissements de ne pas prendre au sérieux leurs problèmes.

Ainsi, vont-ils en grève illimitée à compter de la date du 9 Mai 2016 jusqu’à ce que des solutions idoines soient trouvées. Pour eux, la reprise des activités académiques dans les Lycées Cheick dépend entièrement du chargé des affaires courantes et du représentant de la famille qui, selon les grévistes, sont le nœud de la situation.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter