Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Protection des ressources naturelles : Les populations riveraines (...)

Protection des ressources naturelles : Les populations riveraines s’impliquent dans la lutte contre les herbes envahissantes

vendredi 13 mai 2016

Le mardi 03 mai 2016 a eu lieu dans la mare aux hippopotames sise à Bala dans la commune de Satiri une opération de nettoyage de ce cours d’eau. Cette opération a débuté en présence du Directeur général de l’Agence de l’eau et d’agents techniques d’agriculture, d’élevage et de l’environnement.

Protection des ressources naturelles : Les populations riveraines s’impliquent dans la lutte contre les herbes envahissantes

La mare de Satiri fait partie des zones humides à protéger par l’Office national des aires protégés (OFINAP). La mare abrite une centaine d’hippopotames et d’autres espèces qui en font un pool touristique de première importance pour la région des Hauts Bassins. De même, une importante activité de pêche s’est développée autour de la mare. Malheureusement, les plantes envahissantes sont en train de détruire peu à peu le potentiel touristique et économique de la mare.

Aussi, les populations riveraines de la mare et particulièrement les pêcheurs, ont sollicité l’appui de l’Agence de l’Eau du Mouhoun, pour solutionner le problème. Ainsi, elles ont pris d’assaut ce cours d’eau afin de le débarrasser des plantes envahissantes qui nuisent à l’équilibre écologique de la mare et surtout à la santé de la faune aquatique.

Les plantes envahissantes occupent une superficie de 60 hectares sur 120 hectares que compte la mare. Les espèces eutrophysantes que l’on peut rencontrer sont le cyperus articulatus, le myriophyllum aquarium et bien d’autres espèces. Il faut noter que cette activité de la population riveraine a bénéficié de l’appui de l’Agence de l’Eau du Mouhoun.

Le Directeur de l’agence, Ghislain KABORE a loué l’initiative de la population à entreprendre d’elle-même à débarrasser le cours d’eau des éléments nuisibles. « Il s’agit d’accompagner les populations dans la lutte contre les plantes envahissantes », a-t-il déclaré.

L’accompagnement de l’agence de l’eau a consisté à fournir aux habitants du matériel de travail tels que des tenues de travail, des machettes, un repas communautaire, et bien d’autres choses d’une valeur de 500 000 frs. Pour l’opération proprement dite, c’est l’arrachage manuel qui a été choisi comme technique de lutte. Les populations sont entrées dans l’eau par des pirogues et ont arraché l’herbe manuellement pour la jeter dans un dépotoir creusé spécialement pour la circonstance.

La présence des plantes envahissantes cause un bon nombre de problèmes au nombre desquels la désoxygénation de l’eau, qui provoque une migration des poissons, voire leur mort ; la destruction des zones de reproduction de l’aquafaune (poissons et autres animaux) dont les sites de reproduction sont occupés et détruites par les plantes envahissantes ; l’augmentation considérable de l’évapotranspiration qui assèche la mare, les nuisances olfactives en raison de la putréfaction de ces végétaux aquatiques. Ces plantes sont également des vecteurs de maladies et concourent au développement des maladies hydriques qui sont préjudiciables à la santé des hommes et au développement socio-économiques de la zone.

Durant trois jours, les riverains ont déployé toutes leurs énergies pour arriver à leur fin. Mais visiblement, il semble difficile de détruire l’intégralité des plantes envahissantes au vu de l’ampleur du phénomène. Aussi, les populations, ont suggéré d’autres stratégies à l’AEM, pour les accompagner à compléter le travail. Ce sont notamment l’utilisation d’un filet épervier et des râteaux. Ces doléances ont reçu un écho favorable de l’AEM. 

Les riverains comptent pérenniser cette activité de nettoyage. A cet effet, ils ont sollicité que le comité local de l’eau (CLE) Kouhoun, puissent intégrer la lutte contre les plantes envahissantes de la mare de Satiri, désormais dans le programme d’activités annuel du CLE Kouhoun.

Emmanuel Sombié
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter