Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Burkina : Le ministre en charge de l’éducation nationale, Joseph André (...)

Burkina : Le ministre en charge de l’éducation nationale, Joseph André Ouédraogo, échange avec les acteurs des Hauts-Bassins

lundi 21 novembre 2022

Le ministre en charge de l’éducation nationale, Joseph André Ouédraogo, a tenu le lundi 21 novembre 2022 une rencontre d’échanges avec les acteurs de l’éducation de la région des Hauts-Bassins.

Burkina : Le ministre en charge de l’éducation nationale, Joseph André Ouédraogo, échange avec les acteurs des Hauts-Bassins

Dans l’objectif d’échanger et de formuler ses attentes avec les acteurs de l’éducation de la région des Hauts-Bassins, le ministre en charge de l’éducation nationale Joseph André Ouédraogo a tenu le lundi 21 novembre 2022 à l’Institut régional de formation du personnel de l’éducation (ex-ENEP de Bobo-Dioulasso) une rencontre avec ces acteurs.

Ces acteurs de l’éducation sont les directeurs régionaux, les chefs de circonscriptions d’éducation de base et chefs de services, les chefs d’établissements, les directeurs d’écoles et directeurs de centres d’éveil et d’éducation préscolaire, et les représentants des partenaires sociaux (syndicats, association des parents d’élèves, associations des mères éducatrices et comités de gestion).

Pour le ministre Joseph André Ouédraogo, après sa prise de fonction, il lui a paru nécessaire en marge de l’atelier de formation des gestionnaires et régisseurs des structures déconcentrées du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) de s’entretenir également avec eux, acteurs de l’éducation des Hauts-Bassins.

Ces échanges sont pour lui importants en ce sens qu’il entend renforcer au sein de son département ministériel une gouvernance inclusive, participative et vertueuse comme l’ont préconisé le président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, et le chef du gouvernement Me Apollinaire Kyelem de Tambèla, d’où l’objectif de la rencontre.

Il estime en ce sens qu’il faut mettre la communication et la concertation permanente au cœur de l’action et sa conviction est que ce n’est qu’à ce prix, qu’ils parviendront à relever les nombreux défis de l’éducation. Il estime par ailleurs que dans la concertation, ils parviendront à prévenir les incompréhensions, les tensions, et les crises qui n’apportent rien au système éducatif. Toujours dans la concertation, ils parviendront ensemble à redorer le blason de l’école du Burkina qui subit dangereusement des chocs multiformes.

C’est pourquoi il a tenu à les rassurer qu’il ne ménagera aucun effort pour faire de la concertation avec l’ensemble des acteurs, son principe de gouvernance. Aussi, le ministre a invité les premiers responsables au niveau déconcentré à en faire autant car c’est sur cette base qu’ils trouveront ensemble des solutions opérationnelles et dynamiques aux problèmes qui entravent la bonne marche de l’éducation au Burkina Faso.

Pour le ministre Joseph André Ouédraogo, ces présents échanges constituent également pour lui l’occasion de marquer sa disponibilité d’être à l’écoute de l’ensemble des acteurs de terrain.

Enfin, il a exhorté les participants à mettre au centre de leurs actions la justice, l’équité, la compétence et le mérite et conclut en ces termes : « Si nous respectons ces valeurs, nous ferons de l’école burkinabè une école de qualité accessible à tous et résiliente. Ainsi nous contribuerons à transformer qualitativement notre société ».
Les acteurs de l’éducation formuleront également à l’occasion de cette rencontre leurs préoccupations.

Haoua Touré
Marie Constance Ki (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter