Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo Dioulasso : Où va la jeunesse ?

Bobo Dioulasso : Où va la jeunesse ?

mercredi 20 juillet 2016

Où va la jeunesse bobolaise ? Une question qui demeure au cœur des préoccupations des nouveaux élus communaux ainsi que des chefs coutumiers et religieux.

Bobo Dioulasso : Où va la jeunesse ?

La jeunesse burkinabè et particulièrement celle de Bobo-Dioulasso de plus en plus s’adonne à l’alcool, pour ne pas dire à la belle vie selon leur propos. Quand ils ont un peu d’argent, beaucoup ne pensent pas à investir dans des projets. Pire encore, certains s’adonnent à la consommation de la drogue.

Comme on le dit très souvent, le développement d’un pays passe par sa jeunesse. Etant donné que le développement d’un pays passe par la jeunesse, quel comportement la jeunesse peut-elle adopter pour contribuer au développement de la nation. L’alcool, la cigarette et pire la consommation de la drogue sont devenus les maux de notre jeunesse. Un phénomène grandissant qui est devenu aussi une préoccupation majeure des nouveaux élus communaux ainsi que des chefs coutumiers et religieux de la ville de Bobo-Dioulasso.

En effet, le jeudi 14 juillet dernier, lors de la visite du nouveau maire de la commune auprès des chefs coutumiers et religieux de la ville, cette question fut abordée. Le chef des bobos mandarè n’a pas manqué d’inviter les nouveaux élus à jeter un regard sur cette jeunesse qui s’adonne beaucoup plus à la consommation de la drogue. Pour lui, c’est devenu plus qu’une mode, des enfants de moins de la majorité qui s’adonnent ainsi à cette pratique.

Chaque jour, nombreux sont les jeunes qui sont interpellés par les services de police, mais cela ne réduit pas leur train de vie. Ils sont des milliers les weekends à prendre d’assaut les maquis de la ville. Selon leurs dires, c’est vivre la belle vie. « A l’allure ou les choses vont, que deviendra notre jeunesse ? » s’interroge le chef des bobos mandarè. Cette question demeure une préoccupation pour tous. On pourrait se poser la question pourquoi cette pratique ? Pour certains, la faute revient un tant soit peu aux parents qui fuient leurs responsabilités d’encadreurs et d’éducateurs. D’aucuns pensent que si chaque parent s’impliquait dans le suivi de ses enfants, cela pourrait aider à diminuer ce taux qui s’accroit de jour en jour. Mais à l’inverse, la plupart des parents ont fui leurs responsabilités de parents et laissé les enfants à la charge des enseignants. Or, en dehors de l’éducation scolaire, l’enfant a besoin de l’éducation familiale. L’enseignant seul ne peut pas abattre tout le travail. Il incombe aux parents de s’impliquer dans l’éducation des enfants afin de lutter efficacement contre ce fléau au risque de perdre notre jeunesse bobolaise dans les années à venir.

Aussi, chaque jeune doit prendre conscience de son avenir et travailler dans le bon sens des choses s’il veut réellement le développement de sa commune. Chacun étant conscient des conséquences que ce phénomène peut engendrer, il est temps que les autorités politiques travaillent efficacement pour freiner ça. Porter des vêtements de marque, se rendre dans une boîte de nuit branchée tous les weekends, ou consommer de la drogue est-ce vraiment une meilleure manière d’afficher sa personnalité pour ne pas dire sa réussite ? Face à cette attitude des jeunes qui n’honore pas la jeunesse, chaque jeune devrait penser à investir pour un lendemain meilleur.

Consommer de l’alcool n’est pas un mal, c’est ce qui contribue aussi à faire tourner l’économie d’un pays. Par contre, il est important d’avoir conscience que tout excès nuit, si nous voulons avoir toujours une génération pour prendre la relève dans les années à venir.

Romuald Dofini Retour ligne automatique
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter