Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Promotion de la production du riz : Le projet GIZ-CARI a restitué les (...)

Promotion de la production du riz : Le projet GIZ-CARI a restitué les résultats des essais de validation du RiceAdvice

LEFASO.NET | Romuald DOFINI

lundi 15 mai 2017

Le projet GIZ-CARI en collaboration avec ProCIV a tenu le vendredi 12 mai 2017 à Bobo-Dioulasso, un atelier de restitution des résultats des essais de validation du RiceAdvice et sa dissémination sur les plaines de Banzon et de Bagré. Ce projet rentre dans le cadre du programme développement de l’agriculture au Burkina Faso et vise à accompagner les agriculteurs afin de leur permettre d’avoir de bons rendements lors des campagnes agricoles.

Promotion de la production du riz : Le projet GIZ-CARI a restitué les résultats des essais de validation du RiceAdvice

L’Initiative Africaine pour un Riz Compétitif (CARI) est un projet financé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et de développement (BMZ) et la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF). Le projet est conduit par la GIZ, Technoserve (TNS), Kilimo Trust (KT) et au niveau stratégique par la Fondation John A. Kufuor (JAK).

Ce projet mis en œuvre dans quatre pays à savoir le Burkina Faso, le Ghana, le Nigéria et la Tanzanie vise à améliorer la base alimentaire des producteurs et les revenus de 150.000 producteurs de riz, ainsi que les autres acteurs de la filière. C’est dans cette perspective de renforcer les capacités des producteurs et les autres acteurs partenaires pour une augmentation significative de la productivité, de la qualité du riz en vue de l’augmentation de l’approvisionnement en riz du Burkina Faso, que le projet a conduit des essais de validation de l’outil RiceAdvice sur les plaines rizicoles de Bagré et de Banzon.

« RiceAdvice est une application gratuite basée sur Android. C’est un outil qui aide les producteurs de riz à améliorer leur productivité du riz en matière de rendement et de la profitabilité. L’application fournit une recommandation sur la variété du riz et le calendrier cultural, le meilleur choix des engrais disponibles sur le marché, les pratiques d’application d’engrais et les bonnes techniques agricoles en général » ; a expliqué Ahouanton Kokou de AfricaRice basé à Cotonou.

Selon ce dernier, l’outil a fait ses preuves dans plusieurs pays d’Afrique et a pu permettre aux différents producteurs d’avoir un bon rendement à travers plusieurs expériences. « Si vous suivez les consignes de l’application, vous pourriez améliorer les rendements de la production de 20% » ; a-t-il affirmé.

Ainsi, la réussite de ces essais a conduit à la dissémination de cet outil développé par AfrciaRice. Cet atelier a été donc organisé, afin de restituer au grand public les résultats de ce travail. Selon le coordonnateur du projet CARI, Boukary Savadogo, l’objectif général de cet atelier est de faire connaitre RiceAdvice qui est une nouvelle technologie qui permet de mieux fertiliser les champs de riz au Burkina Faso. De manière plus spécifique, il s’agit de faire connaître aux autorités régionales de l’agriculture, la possibilité d’augmenter la productivité du riz avec l’aide des Technologies de limformqtion et TIC.

En outre, il s’agit au cours de cette rencontre, de restituer les résultats des essais menés sur le terrain et de faire connaître RiceAdvice aux autres producteurs de riz, aux acteurs du développement rural qui ne sont pas encore touchés. L’atelier a réuni environ 30 personnes en provenance de différentes structures et de différentes régions du Burkina Faso à savoir les autorités régionales et provinciales en charge de l’agriculture et les acteurs eux-mêmes.

Il est fortement attendu à la fin de l’atelier que les participants connaissent la technologie appelée « RiceAdvice » et de la possibilité d’augmenter la productivité du riz à l’aide des TIC. Toute chose qui pourra augmenter la productivité, la qualité du riz et le rendement des producteurs.

A en croire Boukary Savadogo, CARI est un programme régional basé sur le partenariat public privé et utilise un fonds de subvention et de contrepartie comme instrument principal de mise en œuvre de ses activités pour accélérer et renforcer la chaine de valeur et toute l’industrie du riz dans les quatre pays concernés par le programme.
« Au Burkina Faso, le projet est mis en œuvre par le Programme Développement de l’Agriculture (PDA/GIZ). Afin d’atteindre les objectifs assignés, le projet CARI travaille en partenariat avec quatre (04) promoteurs basés dans les zones des Hauts-bassins, des Cascades, de l’Est, du Centre-Est, du Centre-Nord, du Centre et la Boucle du Mouhoun » ; a-t-il laissé entendre.
Cependant, « l’outil est bon mais, il y a cette contrainte que les producteurs ne peuvent pas l’utiliser eux-mêmes avec leur niveau d’analphabétisme » ; a dit Ahouanton Kokou.

« C’est pourquoi nous avons nos prestataires de service, ce sont nos agents de vulgarisation de développement qui, pour l’instant aident les producteurs après les avoir interviewés leur donnent des recommandations » ; a-t-il poursuivi.
Toutefois, il espère qu’avec nos politiques actuelles, un jour leur niveau puisse être élevé afin que ces producteurs puissent utiliser l’application RiceAdvice eux-mêmes. « Nous pensons aussi à traduire cette application dans les langues locales » ; a-t-il dit.

Pour trouver cette application, il suffit d’aller sur le net, sur playstore ou sur Google afin de télécharger et installer gratuitement cette application RiceAdvice.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter