Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Forum Africapacités 2017 : Vers une justice transitionnelle pour une (...)

Forum Africapacités 2017 : Vers une justice transitionnelle pour une consolidation démocratique au Burkina Faso

LEFASO.NET | Romuald DOFINI

vendredi 30 juin 2017

La ville de Bobo-Dioulasso abrite du 29 au 30 juin 2017, la cinquième édition du forum international Africapacités. Placé sous le thème : « Quels mécanismes de justice transitionnelle pour une consolidation démocratique au Burkina Faso », la cérémonie d’ouverture officielle des travaux a eu lieu ce jeudi 29 en présence de Chériff Sy, Haut représentant du président Faso.

Forum Africapacités 2017 : Vers une justice transitionnelle pour une consolidation démocratique au Burkina Faso

Institué depuis 2013 sous le leadership de l’organisation internationale suédoise « Diakonia », le forum des organisations de la société civile est aujourd’hui un rendez-vous important dans le processus démocratique du Burkina Faso.

Selon Chériff Sy, Haut représentant du président du Faso, aucune gouvernance véritable ne peut s’exercer dans une société sans un dialogue authentique. Sans dialogue entre gouvernants et gouvernés, on ne peut pas parler de démocratie. C’est bien le pari que fait Africapacités 2017 en se proposant de faire une introspection sur les « mécanismes de justice transitionnelle pour une consolidation démocratique au Burkina Faso ». Pour ce faire, les organisateurs de cette cinquième édition ont choisi de croiser leurs expériences et d’interroger le rôle des acteurs et d’analyser la contribution de la société civile pour une réconciliation et une paix durable.

A en croire ces derniers, Africapacités s’inscrit en droite ligne des incontournables rendez-vous d’échanges du donner et du recevoir en matière d’apprentissage et de raffermissement du processus démocratique de notre pays.

JPEG - 68.9 ko
Luther Yaméogo, directeur pays de Diakonia pour le Burkina

Le thème de cette édition porte sur les mécanismes de justice transitionnelle notamment l’identification des chemins et chantiers de la vérité, de la justice et de la réconciliation. Un thème qui s’inscrit en droite ligne de l’objectif des éditions précédentes. Selon Luther Yaméogo, directeur pays de Diakonia pour le Burkina Faso, dans un contexte national africain et international où on assiste à une défiance citoyenne, où on assiste à une méfiance vis-à-vis des autorités, il est de bon ton d’identifier des mécanismes alternatifs qui permet un dialogue entre citoyens, les autorités et les différents acteurs du processus de démocratisation. « La justice transitionnelle fait partir de ces mécanismes. Elle régule un certain nombre de mécanismes afin de mettre en place une passerelle de dialogue entre les acteurs qui constituent les citoyens, la société civile, la population et les gouvernants », a t-il indiqué.

Ce forum permettra le renforcement des capacités des OSC, des leaders sur quatre axes thématiques bien définis. Le premier panel portera sur l’identification des liens de causalité concernant les facteurs qui créent la méfiance et la défiance citoyenne, le second panel va permettre de croiser les différentes initiatives en Afrique notamment celle de la république démocratique du Congo, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Un troisième panel qui permettra de trouver des moyens de mettre en œuvre une feuille de route et le dernier panel qui portera sur la feuille de route, le jeu des acteurs et la marche vers ces mécanismes dans leur opérationnalisation. Ainsi, ces différents sujets de discussions et de partage pourront nourrir les réflexions et les actions des participants du Burkina Faso dans la visée utilitaire de la consolidation de la démocratique dans notre pays.

L’objectif final de ce forum est de travailler à adopter, à « l’aune » des réflexions théoriques, académiques et expérientielles, une feuille de route vers la consolidation de la démocratie, par des mécanismes réalistes et réalisables des constructions de la paix et de la réconciliation nationale.

« Au sortir de cette rencontre, un agenda clair, précis et mesurable doit être proposé pour le Burkina Faso avec des acteurs responsabilisés pour son implémentation. Ce qui permettra aux participants de se donner une vision à même d’interroger le passé pour éclairer le présent et inventer un avenir pour un Burkina Faso réconcilié avec lui-même dans ses valeurs cardinales », a laissé entendre le Haut représentant du président du Faso.

Cependant, il tient à saluer au nom du président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré, cet « élan citoyen » qui, dans la transparence mais aussi dans la responsabilité viendra renforcer le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale au Burkina Faso.

Toutefois, il a tenu à traduire l’engagement constant du président à accompagner toutes les initiatives pertinentes visant à consolider les valeurs cardinales de notre pays, le Burkina Faso.

Aussi, espère-t-il que les résultats qui sortiront à l’issu de ce forum soient à la hauteur des attentes de la réinvention des vertus d’un dialogue authentique entre gouvernés et gouvernants.

Cette cérémonie d’ouverture officielle des travaux a permis de saluer les partenaires techniques et financiers notamment la Banque Africaine de Développement, l’Ambassade de France, l’Ambassade de Suède, le programme des Nations Unis au Burkina Faso qui sont intéressés par cette question de mécanisme de justice transitionnelle.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Dimanche
Clair de lune et nuages épars
21|
Lundi
Soleil et nuages épars
22|35°C
Mardi
Soleil et nuages épars
21|35°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
20|36°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
20|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter