Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Jeu concours « Talents d’enfants et jeunes/PRAEJEM » : Bobo-Dioulasso (...)

Jeu concours « Talents d’enfants et jeunes/PRAEJEM » : Bobo-Dioulasso vainqueur de l’édition 2017

jeudi 12 octobre 2017

L’association Tié en partenariat avec Save The Children International et la coordination nationale de l’association des enfants et jeunes travailleurs du Burkina Faso (AEJT-BF) a organisé le mercredi 27 septembre 2017, un jeu concours dénommé « talents d’enfants et jeunes » à l’espace Kabakouroumissiri de Bobo-Dioulasso. Cette activité de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet régional « Promouvoir la cohésion sociale et le renforcement des moyens de subsistance des jeunes/enfants travailleurs migrants par la mise en place de mécanismes de coordination nationaux et transnationaux en Cote d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso ». A l’issue de la compétition, la première place échoit à Bobo-Dioulasso.

Jeu concours « Talents d’enfants et jeunes/PRAEJEM » : Bobo-Dioulasso vainqueur de l’édition 2017

Le jeu concours dénommé « talents d’enfants et jeunes » visait à mettre en compétition les enfants/jeunes des communautés à risque de migration en faisant appel à leur créativité, leur dynamisme et leur savoir-faire sur des prestations artistiques en lien avec la thématique de la mobilité et les messages de sensibilisation du Projet Régional d’Appui aux Enfants et Jeunes travailleurs Migrants (PRAEJEM). Ce projet, selon les organisateurs du concours, vise à améliorer les conditions de subsistance des enfants/jeunes travailleurs migrants d’Afrique de l’Ouest par une insertion professionnelle durable dans le marché du travail et un accès coordonné aux services sociaux de base.

Pour les responsables de l’association Tié, « ce concours vise à dynamiser les points d’écoute, susciter la créativité et renforcer la visibilité du projet ».

Cinq troupes étaient en compétition à savoir les troupes de Niangoloko, de Banfora, de Bobo-Dioulasso, de Orodara et celle de Koloko. Ainsi, les compétitions ont pu commencer avec la prestation de la troupe de Banfora qui a présenté une séance d’animation de point d’écoute, qui a consisté en l’écoute primaire jusqu’au référencement des enfants au service de l’Action sociale. Celle de Bobo a présenté une scène de migration mal préparée, faite dans des conditions déplorables et qui a mal fini.

Dans la scène présentée par Koloko, il s’agissait d’une fillette orpheline de père qui a fait fi des conseils de sa mère et est allée en migration où elle travaillait comme domestique dans une famille. Accusée de vol, elle est chassée sans être payée et s’est ainsi retrouvée dans la rue. Elle sera reconduite par la suite dans sa famille par l’action sociale après avoir échappé à un viol collectif. La troupe d’Orodara a présenté une pièce sur la violence faite sur une migrante dans une famille, qui s’est retrouvée dans les « chambres de passe ».

Au moment où elle a pris conscience de sa situation et voulut s’en échapper, elle contracte une maladie qui l’a subitement « terrassée » et elle en est morte. Quant à la dernière troupe, celle de Niangoloko, elle a fait ressortir l’accueil des enfants dans les points d’écoute à travers l’écoute primaire, le référencement et l’écoute secondaire. Elle a également abordé la question de la formation professionnelle et de l’installation des jeunes formés en atelier ainsi que leur dotation en matériel.

Les différentes troupes ont été notées sur la base de la maitrise de la thématique, de l’occupation scénique et des accoutrements.

A la fin de la compétition, la première place est revenue à la troupe de Bobo-Dioulasso, puis la seconde à Orodara, la troisième à Koloko, la quatrième à Banfora et la cinquième place à Niangoloko. Toutes ces troupes qui étaient en compétition ont reçu des prix d’encouragement.

Par ailleurs, cette activité a connu la participation massive de la population de Sya, notamment les habitants du secteur 17, Sarfalao.

Cette activité qui a été rendue possible grâce au soutien financier de l’Union Européenne s’est bien déroulée et la prochaine étape selon les organisateurs sera l’organisation d’une caravane de sensibilisation avec les différentes troupes sur les axes du projet qui sont l’axe Bobo-Dioulasso – Orodara – Koloko – frontière du Mali et l’axe Bobo-Dioulasso – Banfora – Niangoloko – Yendéré – frontière de la Côte d’Ivoire.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Poussière, Humididté : 36%
Max : °C
Min : °C

26°C
Poussière
Mardi
Inconnu
20|26°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
21|33°C
Jeudi
Soleil voilé
21|35°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
20|34°C
Samedi
Soleil
19|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter