Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Fonds d’Appui à la Presse Privée : Elaboration d’une politique de crédits pour (...)

Fonds d’Appui à la Presse Privée : Elaboration d’une politique de crédits pour financer les médias privés au Burkina

mardi 7 novembre 2017

Depuis le 06 le Novembre 2017, une vingtaine de personnes prennent part à Bobo-Dioulasso à un atelier initié par le Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP). Durant 5 jours les participants devront élaborer une politique de crédits ainsi que les outils de gestion du crédit du FAPP. Les travaux se poursuivront jusqu’au 10 Novembre 2017.

Fonds d’Appui à la Presse Privée : Elaboration d’une politique de crédits pour financer les  médias privés au Burkina

Crée par décret n 2015-1334 PRESTRANS/PM/MEF/MCCNT du 17 novembre 2015, le Fonds d’Appui à la Presse Privée (FAPP) a pour objectif de consolider et de structurer l’appui de l’Etat au développement de la presse privée afin d’assurer aux entreprises du secteur, des conditions de travail favorables à leur mission.

En effet, après un retour à l’Etat de droit en juin 1991, le Burkina a ouvert l’espace médiatique national auparavant dominé par les médias publics. Aussi, existe-t-il aujourd’hui plusieurs radios, télés et journaux en ligne. Conscient de la contribution de la presse à la gestion de la chose publique, l’Etat s’est engagé à soutenir les organes privés depuis 1997 à travers une subvention sous forme d’aide financière. Cependant 20 ans après, cette subvention ne permet pas aux entreprises de s’émanciper. La presse de par sa spécificité (économie mode de production…) n’arrive pas encore à bénéficier de crédits auprès des institutions financières. Cette contrainte précipite souvent la chute certains médias, en témoigne la fermeture récente du Journal du Jeudi(JJ), de Le Soir, de Notre Temps… pour raison de trésorerie.

Le présent atelier vise à doter le Fonds d’Appui à la Presse Privée d’instruments devant lui permettre de financer ou de cofinancer les projets des entreprises de presse privées au Burkina Faso. Il fait suite à la rencontre d’Août dernier à Koudougou dont l’objectif était la validation de l’étude organisationnelle économique et financière du FAPP. Selon le Directeur Général du FAPP, Bê Palm, cette étude doit permettre au fonds de changer de statut passant de fonds d’Etat à celui de Fonds National de Financement. Ce changement de statut est en cours et l’atelier de Bobo préparera les conditions nécessaires à la bonne mise en œuvre du volet crédit du FAPP.

Pour plus d’efficacité, durant 5 jours, les participants - les agents du FAPP, les représentants des presses privés et représentants du FASI (Fonds d’Appui au Secteur Informel), du FAPE (Fonds d’ Appui à la Promotion de l’Emploi) et de l’AFP-PME(Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises) - devront apporter leur contribution afin d’améliorer la politique de crédit et ses outils (gestion de crédit, gestion de la garantie, suivi-évaluation, recouvrement, gestion de contentieux) élaborés antérieurement qui constituent les instruments essentiels pour financer les projets des entreprises de presse privée au Burkina Faso. Ce mécanisme de financement en construction est l’émanation directe des aspirations des acteurs des médias privés.

Les résultats attendus sont l’élaboration de la politique de crédit du FAPP des outils de gestion du crédit, de la garantie du recouvrement et de gestion du contentieux.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Poussière, Humididté : 36%
Max : °C
Min : °C

26°C
Poussière
Mardi
Inconnu
20|26°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
21|33°C
Jeudi
Soleil voilé
21|35°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
20|34°C
Samedi
Soleil
19|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter