Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Lutte contre la désertification : Les unités de production de foyers (...)

Lutte contre la désertification : Les unités de production de foyers améliorés bientôt fonctionnelles

dimanche 25 février 2018

Dans le cadre de la lutte contre la désertification, le ministre de l’environnement a effectué des visites sur les sites de réalisation des unités de production de foyers améliorés de Fafaso le jeudi 22 Février 2018 à Bobo-Dioulasso. Cette visite est une initiative de la GIZ en collaboration avec le Ministère de l’Environnement de l’Economie Verte et du Changement Climatique.

Lutte contre la désertification : Les unités de production de foyers améliorés bientôt fonctionnelles

Au Burkina Faso, dans certains ménages et dans les cabarets, le bois est prisé pour les préparations de repas, dolo… Cette consommation du bois expose la nature à la désertification. Pour contrer cette menace, des initiatives ont été développées ça et là. C’est ainsi que la Deutsche Gesellschftfür Internationale Zusammenarbeit GIZ intervient au Burkina depuis 1973 à travers la mise en œuvre des programmes et projets dans plusieurs domaines dont l’environnement, suite à la signature d’un accord de coopération économique et technique signé entre les gouvernements burkinabè et allemand.

En ce qui concerne l’environnement, le projet Foyers améliorés du Faso (Fafaso) fait partie du partenariat de développement énergétique energising développement (Endev) qui est un programme international à l’initiative des gouvernements allemand, néerlandais, norvégien, britannique, suisse et suédois. L’objectif du programme qui intervient dans plusieurs pays est de permettre un accès durable à un service énergétique moderne.

Au Burkina Faso, le Fafaso a pour objectif de créer un marché autonome durable des foyers améliorés pour les ménages, les institutions, les petites et moyennes entreprises pour lutter contre la désertification et réduire la pression sur les ressources naturelles.

Selon Daniel Fuchs responsable du projet Fafaso et porte-parole de la directrice résidente au Burkina Faso Angelika Friedrich, beaucoup de résultats ont été enregistrés depuis 2007. Ainsi, une chaine de production et de commercialisation a été établie, plus de 750 artisans de producteurs actifs au Burkina, des associations de producteurs de foyer Roumdé créées et fonctionnelles, un chiffre de vente d’environ 1000 foyers par an, des créations d’emplois et une amélioration des revenus des producteurs et revendeurs.

C’est dans cette optique que Fafaso s’est engagé avec son partenaire le ministère de l’environnement de l’économie verte et changement climatique pour mettre en place des unités de production de foyers améliorés. Ces unités de production permettront d’accroitre la capacité de production tout en mettant l’accent sur la qualité de ces foyers améliorés. Le Fafaso qui interviendra dans toutes les régions du Burkina a débuté les travaux dans 4 villes : Fada, Kaya, Dédougou et Bobo.

Comme le souligne Mme Da/Soura Aoua, ces unités permettront de réduire la consommation en bois de chauffe. Par ailleurs la trentaine d’artisans formés ont déjà la technique de fabrication de ces foyers et une capacité de production de 5 foyers par jour pour satisfaire la demande de plus en plus croissante.

Sur le terrain, le ministre Nestor Batio Bassiere a pu découvrir deux unités de production de foyers améliorés : La première en état de finition située à la direction provinciale de l’environnement et la seconde au secteur 24 toujours en chantier. Selon le ministre, « la question de déforestation est une question préoccupante due aux actes de l’homme et au changement climatique. Même si nous n’avons pas la capacité de lutter contre les changements climatiques qui ne dépendent pas forcement de nous, nous pensons que l’action de l’homme peut être maitrisée.

C’est la raison pour laquelle nous avons redynamisé le projet de foyer amélioré pour réduire la consommation du bois et lutter efficacement contre la désertification. Et nous avons entrepris avec les partenaires financiers la construction du centre pour permettre aux artisans burkinabé de produire des foyers améliorés à la portée de la population, d’avoir des revenus, et permettre aussi au ministère de lutter contre la désertification. Voilà pourquoi nous sommes venus constater l’évolution de la construction et nous reviendrons bientôt avec nos partenaires pour lancer le début de la commercialisation des foyers améliorés ».

Le ministre et les responsables techniques du projet Fafaso ont également échangé avec les artisans sur leurs préoccupations en vue de bénéficier d’accompagnements pour une bonne mise en œuvre du projet et lutter efficacement contre la désertification.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 83%
Max : °C
Min : °C

26°C
Clair de lune voilé
Lundi
Inconnu
21|26°C
Mardi
Orage épars
21|29°C
Mercredi
Orage
21|27°C
Jeudi
Orage épars
21|28°C
Vendredi
Orage épars
21|28°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter