Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Cambriolages au Conseil régional des Hauts-Bassins : « Les bandits étaient à (...)

Cambriolages au Conseil régional des Hauts-Bassins : « Les bandits étaient à la recherche d’argent »

lundi 21 mai 2018

Le jeudi 17 mai 2018 a eu lieu au Conseil régional des Hauts-Bassins, une conférence de presse. Cette conférence, selon ses initiateurs, avait pour objectif d’éclairer la lanterne des populations sur la série de cambriolages dont a été victime le Conseil régional.

Cambriolages au Conseil régional des Hauts-Bassins : « Les bandits étaient à la recherche d’argent »

Depuis un certain temps, le Conseil régional des Hauts-Bassins est victime d’une série de cambriolages. En effet, la première effraction est survenue dans la nuit du 16 au 17 avril 2018. Trois bureaux ont été forcés ce jour là. La deuxième a eu lieu dans la nuit 15 au 16 mai 2018. Trois bureaux ont encore été visités par les bandits : le bureau du Directeur des affaires financières (DAF), celui du chargé de la comptabilité et le bureau du président du Conseil régional, Célestin Koussoubé.

Après ce deuxième cambriolage, chacun y est allé de son commentaire. La question que tout le monde se pose est la suivante : « Que cherchaient-ils dans des bureaux qui ne contiennent que des documents ? ».

C’est ainsi que le personnel de ladite administration a voulu cette conférence de presse, afin de donner « l’information juste et vraie à la population ». A en croire Honoré Sanou, directeur du cabinet au Conseil régional des Hauts-Bassins, après la première effraction, la Brigade anti-criminalité (BAC) a pu mettre la main sur un présumé auteur. Ce présumé auteur aurait avoué aux forces de sécurité qu’il était à la recherche d’argent.

C’est pourquoi les conférenciers affirment avec « certitude » que les bandits étaient à la recherche d’argent et non d’autres choses. « Il n’y a pas de documents secrets au Conseil régional. Il n’y a rien d’autre, c’est l’argent qui était recherché. Et je peux vous assurer que les délinquants n’ont rien pu emporter en dehors d’un ordinateur portable », a laissé entendre le directeur de cabinet, Honoré Sanou.

Et le directeur des affaires financières, Den Boni, d’ajouter : « Au deuxième passage, ce qui nous a réconfortés dans notre hypothèse, c’est qu’en plus du bureau du DAF, ils ont visité les bureaux du président du Conseil régional et du chef de la comptabilité. Les placards et tiroirs ont été fouillés. Ils ont également transporté le coffre-fort du chef comptable jusqu’au bureau du DAF avant de l’éventrer ».

Par ailleurs, il a indiqué que dans le coffre-fort du chef comptable, il y avait des cartes de recharge téléphonique, des cartes et des bons de carburant et la somme de 4 500 F CFA. « Après vérification, les cartes de recharge étaient au complet ainsi que les bons et cartes de carburant. C’est seulement la somme de 4 500F CFA qui a été emportée en plus d’un ordinateur portable. Aucun document administratif n’a été emporté », précise le DAF.

Selon lui, le fait que ces bandits aient fouillé les placards et tiroirs laisse croire qu’ils étaient à la recherche d’argent.

Si ces cambrioleurs ont pu pénétrer dans les locaux du Conseil régional, « c’est peut-être parce que le nombre de vigiles est insuffisant », a-t-il supposé. Toutefois, les conférenciers ont affirmé que dans les prochains jours, la sécurité des lieux sera renforcée par des agents de la police nationale. Les enquêtes se poursuivent et l’on attend les résultats.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 83%
Max : °C
Min : °C

25°C
Clair de lune voilé
Lundi
Inconnu
21|28°C
Mardi
Soleil et nuages épars
21|36°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
22|36°C
Jeudi
Soleil voilé
22|35°C
Vendredi
Soleil voilé
22|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter