Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Concept national « Dialogue et trêve sociale » : Bientôt une campagne de (...)

Concept national « Dialogue et trêve sociale » : Bientôt une campagne de sensibilisation aux méfaits des grèves à répétition

LEFASO.NET | Romuald DOFINI

jeudi 7 juin 2018

Lecomité de pilotage du concept national « Dialogue et trêve sociale » (DTS) pour le développement du Burkina Faso a tenu, le mercredi 6 juin 2018 à Bobo-Dioulasso, une conférence-débat. Cette conférencefait suite aux différents mouvements sociaux que connaît le pays et particulièrement les grèves à répétition du syndicat des travailleurs du ministère de l’Économie et des Finances. À travers cette rencontre, les membres du DTS appellent les protagonistes à un dialogue citoyen et patriotique pour le bonheur du peuple burkinabè.

Concept national « Dialogue et trêve sociale » : Bientôt une campagne de sensibilisation aux méfaits des grèves à répétition

Cette « jeune structure » est portée par des acteurs du monde économique et de la société civile de la ville de Bobo-Dioulasso. Selon le porte-parole du DTS, Aziz Néya, cette structure est née afin de résoudre une situation d’urgence. En effet, le Burkina Faso est confronté depuis quelques temps à « des mouvements sociaux d’une nature extrême et dangereuse pour la stabilité économique et sociale ». Il cite notamment le bras de fer qui oppose la ministre de l’Économie et des Finances, Rosine Coulibaly, et les agents de son ministère.

Selon les conférenciers, en plus du terrorisme qui est devenu une priorité en matière de gouvernance et une préoccupation quotidienne pour tout un chacun, un autre phénomène menace dangereusement la stabilité économique et sociale de notre pays. « Il s’agit de la multiplication des grèves au sein de l’administration publique », a indiqué Aziz Néya, porte-parole du DTS.Selon lui, ce qui est certes reconnue comme un droit(la grève), s’est transformée progressivement en un moyen de chantage, voire de boycott du développement national et de la stabilité sociale.

« La palme d’or des grèves revient à la Coordination des syndicats du ministère de l’économie et des finances. Secteur stratégique pour le développement de notre pays, ce ministère fait face depuis des mois maintenant à des syndicalistes qui ont décidé, en connaissance de cause, de s’opposer par des séries de grèves, au processus de réformes envisagé par madame le ministre de l’Économie et des Finances.
Les pertes liéesà ces grèves à répétition sont énormes et le désagrément occasionné par l’instabilité au niveau des services financiers est considérable pour les usagers notamment pour les acteurs du secteur privé », a-t-il laissé entendre.

A en croire ce dernier, c’est ce qui a motivé les membres du DTS à prendre leur bâton de pèlerin, pour sensibiliser l’opinion aux méfaits de cette situation.Ainsi, le comité de pilotage du concept Dialogue et trêve sociale au service du développement du Burkina Faso, à travers une grande caravane,« tient à marquer positivement l’histoire de notre patrie ». La caravane sillonnera les treize régions du Burkina Faso, pour une campagne de sensibilisation aux méfaits des grèves, mais aussi pour promouvoir le dialogue social.

Le choix porté sur la ville de Bobo-Dioulasso pour démarrer cette caravane n’est pas fortuit, car Bobo-Dioulasso est la capitale économique du pays. « Nous avons choisi la ville de Bobo-Dioulasso, capitale économique, pour nous exprimer sur ce sujet d’actualité parce que notre économie est mise en péril aujourd’hui par la seule volonté d’intérêts égoïstes. C’est donc depuis la belle cité de Sya que nous lançons un appel patriotique pour une trêve sociale afin de donner une chance au développement et la stabilité pour tous », a souhaité le DTS.

Par ailleurs, les conférenciers ont lancé un vibrant appel à une prise de conscience collective quant à la gravité de la situation. « Nous réaffirmons clairement que notre peuple ne saurait être l’otage de ces grèves assassines au mépris même du développement et de la stabilité économique », a affirmé Aziz Néya.
Ilen appelle donc à un dialogue citoyen et patriotique pour sortir le peuple burkinabè de cette situation.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Très nuageux, Humididté : 74%
Max : °C
Min : °C

26°C
Très nuageux
Vendredi
Orage épars
21|28°C
Samedi
Soleil et nuages épars
21|30°C
Dimanche
Orage
21|27°C
Lundi
Orage épars
21|29°C
Mardi
Soleil voilé
21|31°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter