Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Concertation MENA-collectivités territoriales : Les acteurs de l’éducation (...)

Concertation MENA-collectivités territoriales : Les acteurs de l’éducation échangent sur l’efficacité de la gestion des ressources et compétences transférées aux communes

LEFASO.NET | Romuald Dofini

lundi 15 octobre 2018

Les 12 et 13 octobres 2018, s’est tenue à Bobo-Dioulasso, la deuxième édition des journées de concertation entre le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) et les collectivités territoriales. Cette rencontre était placées sous le thème : « efficacité de la gestion des ressources et des compétences transférées aux communes pour l’atteinte des objectifs du PNDES dans le secteur de l’éducation ». Le lancement des travaux a été fait par le secrétaire d’État en charge de la décentralisation, Alfred Gouba.

Concertation MENA-collectivités territoriales : Les acteurs de l’éducation échangent sur l’efficacité de la gestion des ressources et compétences transférées aux communes
Le processus de décentralisation est un processus dans lequel, l’État affecte certains de ses compétences aux collectivités territoriales pour les exécuter. Ce transfert de compétences et de ressources requiert que, de temps en temps, les ministères qui ont transféré ces compétences aux collectivités territoriales et les acteurs sur le terrain, puissent se rencontrer et échanger sur comment se déroule cette mission qui leur a été confiée. Selon le secrétaire d’État en charge de la décentralisation, Alfred Gouba, dans le processus de décentralisation du système éducatif, les communes constituent des points d’appuis et des partenaires privilégiés pour le MENA.

JPEG - 71.8 ko
Les participants a la rencontre

C’est pourquoi, la collaboration entre ce ministère et celui en charge de l’administration territoriale et de la décentralisation (MATD) à travers les collectivités territoriales, s’avère impérieuse pour une mise en œuvre réussite de la politique éducative du gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du plan national de développement économique et social (PNDES). Cependant, il est à souligner que cette collaboration entre le MENA et les collectivités ne peut se faire sans difficultés ; d’où la nécessité de développer des cadres d’échanges et de concertations entre les différentes parties prenantes pour plus d’efficacité et d’efficience dans les interventions sur le terrain.

JPEG - 95.1 ko
Professeur Kalifa Traoré_SG du MENA

C’est ainsi que le MENA, qui est un des ministères qui a beaucoup transféré au niveau des collectivités, a bien voulu rencontrer tous les acteurs, afin d’échanger avec eux. En effet, ce cadre d’échanges a eu pour objectifs, de présenter un bilan d’exécution physique et financière des compétences et des ressources financières transférées aux communes en matière d’éducation de base, de recenser les difficultés relatives aux transferts de compétences et à l’utilisation des ressources financières transférées aux communes et de proposer des solutions aux difficultés rencontrées.

Par ailleurs, les participants à cette rencontre ont échangé sur la programmation des ressources financières des compétences de 2019 et ont fait un état des lieux de la scolarisation des filles dans les communes et échangé sur le rôle des collectivités territoriales dans la promotion de la scolarisation des jeunes filles, de leur maintien et de leur réussite à l’école. Enfin ils ont échangé sur les bonnes pratiques de gestion des ressources transférées aux communes.

Ainsi, pour Alfred Gouba, cette rencontre marque une phase décisive dans l’amélioration des relations entre le MENA et les collectivités territoriales. « Relever le défi de la gestion efficace des compétences et des ressources transférées aux communes, requiert de la part des acteurs et de l’ensemble des parties prenantes une vision commune et un engagement encore plus fort de travailler en tandem et en synergie », a-t-il indiqué.

Alfred Gouba, sécretaire d'état en charge de la décentralisation Ces journées ont regroupé à la fois, les structures centrales, déconcentrées du MENA et des communes urbaines et rurales. A en croire le Professeur Kalifa Traoré, secrétaire général du MENA, au cours des deux journées, des communications ont été développées à l’attention des participants. Elles ont porté sur l’exécution et le suivi de la gestion des ressources et des compétences transférées aux collectivités territoriales dans le cadre du mécanisme conjoint.

Il s’est agit plus spécifiquement, d’aborder les questions relatives à la construction et à la réhabilitation des infrastructure éducatives, aux cartables minimum aux faibles élèves, aux fonctionnement des écoles et de la cantine scolaire, aux processus de transfert des logements aux communes et aux échanges sur les bonnes pratiques de gestion des ressources.
Cette rencontre est appréciée par le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabéré Sanou. Car selon lui, elle donne l’occasion aux acteurs de l’éducation, d’échanger avec les collectivités territoriales afin que des solutions pratiques et pertinentes soient proposées pour mieux réussir le pari d’une éducation de qualité et accessible pour tous.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 69%
Max : °C
Min : °C

26°C
Clair de lune voilé
Mardi
Inconnu
22|26°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
20|35°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
18|36°C
Vendredi
Soleil
20|36°C
Samedi
Soleil
19|36°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter