Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Situation sécuritaire : Le Front patriotique pour le renouveau invite le (...)

Situation sécuritaire : Le Front patriotique pour le renouveau invite le gouvernement à s’assumer

LEFASO.NET | Romuald Dofini

lundi 15 octobre 2018

A l’occasion de la commémoration du 15 octobre, date de l’assassinat du président Thomas Sankara, le Front patriotique pour le renouveau (FPR) a tenu une conférence de presse, le samedi 13 octobre 2018, à Bobo-Dioulasso. Ce fut une occasion pour les membres du parti de rendre hommage au capitaine Thomas Sankara, mais aussi de rappeler au gouvernement la nécessité de prendre des mesures urgentes pour que règnent la paix et la sécurité au Burkina Faso.

Situation sécuritaire : Le Front patriotique pour le renouveau invite le gouvernement à s’assumer
A travers cette rencontre avec les professionnels des médias, les membres du parti ont estimé qu’il était important pour eux de rendre un hommage au capitaine Thomas Sankara et de rappeler, à la face du monde, que « les assassins, les commanditaires et autres complices courent toujours les rues du Burkina Faso, de l’Afrique et du monde entier ». C’est pourquoi ils souhaitent que justice soit rendue, mais dans une équité de traitement, comme le dispose la Constitution en son article premier.

Evoquant la question de la sécurité des Burkinabè, le FPR a d’abord exprimé ses encouragements et félicitations aux Forces de défense et de sécurité (FDS) pour leur combattivité et leur ténacité. Selon le président du parti, Aristide Ouédraogo, aujourd’hui, le peuple burkinabè, qui a droit à la sécurité, a également besoin de réconfort et de quiétude. Il a indiqué que les premiers responsables du pays, au lieu de se regarder en face dans la glace et de s’assumer dignement par rapport à leurs propres actions et responsabilités, préfèrent tenter de se donner bonne conscience en privilégiant la thèse du complot.

« Lorsque les veilleurs, nos premiers responsables, dorment, l’ennemi s’empare de la cité. Si complot il y a, il convient que les veilleurs déposent des preuves concrètes sur la table et mettent les mis en cause hors d’état de nuire, afin que la nation puisse avancer honorablement sur une dynamique de construction, au lieu de nous embrouiller (…), dans un Etat tout de même laïc, avec des pratiques non-recommandables qui relèvent de l’irrationnel », a-t-il laissé entendre.

Tout en souhaitant plein succès aux autorités dans le combat contre le terrorisme, le FPR souhaite vivement que l’insécurité ne soit pas utilisée comme prétexte dans la confiscation des libertés publiques, sans preuves concrètes. Aussi, le parti estime que tout citoyen, dont on a la preuve concrète qu’il se retourne contre son pays au point d’endeuiller des familles, doit être puni avec une sévérité, selon la prévisibilité des lois en vigueur.

Cependant, au regard de cette situation, le président du FPR a rappelé « l’incapacité au sein des ministères clés ». Il a ainsi souligné que bien avant la demande de limogeage des ministres de la Défense et de la Sécurité par le Chef de file de l’opposition politique (CFOP), le FPR, dans sa déclaration politique du 12 septembre 2018, après une analyse méticuleuse de la situation, avait déjà réclamé le départ desdits ministres.

C’est pourquoi, au cours de cette conférence, le FPR a, une fois de plus, réclamé le départ des deux ministres et leur remplacement par « des personnes compétentes ». Aussi, les membres du parti souhaitent que les premiers responsables du pays prennent des mesures idoines en vue d’alléger et de soutenir les familles des civils, militaires et paramilitaires touchées par les attaques.
Le parti demande aussi la création d’une unité de force civile opérationnelle en matière de renseignement, en vue d’appuyer efficacement et loyalement les FDS dans leur combat sur le terrain. Par ailleurs, les membres du parti demandent le renforcement des capacités opérationnelles des FDS en matière de renseignement ainsi que le renforcement et l’adaptation des équipements de combat militaires et paramilitaires aux nouvelles données et exigences.

Toutefois, le FPR estime que le pouvoir a besoin d’opinions diverses et de tous les fils et filles du pays pour la construction de la patrie. C’est pourquoi le parti appelle à l’union, afin d’œuvrer ensemble à faire en sorte que le Burkina Faso s’engage résolument dans l’usage et la consolidation d’une vraie justice sociale, socle de tout développement participatif harmonieux.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 69%
Max : °C
Min : °C

26°C
Clair de lune voilé
Mardi
Inconnu
22|26°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
20|35°C
Jeudi
Soleil et nuages épars
18|36°C
Vendredi
Soleil
20|36°C
Samedi
Soleil
19|36°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter