Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Centre Muraz : Les scientifiques réfléchissent à la transformation du système (...)

Centre Muraz : Les scientifiques réfléchissent à la transformation du système de santé au Burkina

LEFASO.NET | Romuald Dofini

jeudi 29 novembre 2018

Le Centre Muraz de Bobo-Dioulasso tient, du 28 au 30 novembre 2018, sa 8e session du Conseil scientifique international (CSI) sous le thème : « La transformation du système de santé au Burkina Faso : les perspectives pour le Centre Muraz ». La cérémonie officielle d’ouverture des travaux a eu lieu ce jeudi 29 novembre dans la salle de conférence dudit centre. Cette rencontre a pour objectif général d’examiner les projets et l’organisation scientifique du Centre Muraz et d’explorer les pistes de valorisation scientifique des projets terminés. Au cours des échanges, des suggestions et recommandations seront faites également dans le sens d’améliorer l’organisation scientifique du Centre Muraz.

Centre Muraz : Les scientifiques réfléchissent à la transformation du système de santé au Burkina

Le Centre Muraz est un centre de recherche en santé, créé depuis 1939 par les autorités françaises pour lutter contre les grandes endémies qui sévissaient dans l’Afrique occidentale française (AOF). Depuis 2001, ce centre est devenu un institut public burkinabè de recherche sur la santé, placé sous la tutelle technique du ministère de la Santé et la tutelle financière du ministère en charge de l’Economie et des Finances. Ainsi, à partir de 2015, un décret portant approbation du statut particulier du Centre Muraz a été signé. Ce décret a eu pour objectif la validation d’un nouvel organigramme.

JPEG - 70.4 ko
Dr Abdoulaye P. Nitiéma, représentant du ministre de la santé

De ce statut particulier se dégagent trois missions essentielles pour le Centre Muraz : réaliser une recherche scientifique de qualité au service de la santé publique ; assurer une formation basée sur les compétences des personnels de la recherche et de la santé aux niveaux national et international ; offrir une expertise de haut niveau dans ces domaines de compétences, en appui au développement sanitaire du Burkina Faso.

C’est pour garantir toute la qualité et la rigueur scientifique dans ses activités et maintenir son aura d’entant aussi bien au plan national, sous-régional et international, que le centre Muraz s’est doté d’un conseil scientifique international. Il s’agit d’un organe consultatif créé par un décret portant statut particulier du Centre Muraz et maintenu par le décret portant approbation des statuts particuliers du centre. Le conseil scientifique international est composé de huit membres nommés par arrêté du ministère de la Santé sur proposition du directeur général du Centre Muraz. La durée de son mandat est de quatre années, renouvelable une fois.

JPEG - 74.1 ko
Les participants de la 8e session du conseil scientifique international

Ce conseil se réunit ainsi tous les deux ans et a pour rôle d’examiner les projets et programmes scientifiques du Centre Muraz, de s’assurer de la pertinence et de l’adéquation de ces projets et programmes, de faire des suggestions et recommandations et d’appuyer la valorisation et la visibilité de l’institution. C’est dans ce contexte que se tient cette 8e session du conseil scientifique international de 2018.

En effet, il s’agira, pour les participants, de s’assurer de la pertinence méthodologique d’implémentation des projets en cours, de conseiller sur le montage des nouveaux projets et des idées de projets soumis ou non à un bailleur. Par ailleurs, ils feront des suggestions et recommandations dans le sens d’améliorer l’organisation scientifique du Centre Muraz et d’apporter des conseils sur les perspectives dans le cadre de l’intégration du Centre Muraz dans l’Institut national de santé publique (INSP).

JPEG - 77.6 ko
Thorkild Tylleskar, président du CSI

Pour Dr Abdoulaye P. Nitiéma, représentant le ministre de la Santé à la cérémonie d’ouverture de la session et par ailleurs membre du CSI, le Centre Muraz est une institution de recherche d’importance capitale pour le système de santé. C’est pourquoi il juge nécessaire et important que les conseillers se retrouvent tous les deux ans, pour apprécier l’état d’avancement des activités menées au sein de ce centre, de tirer les conclusions afin de pouvoir aller de l’avant. « Le ministère s’attend à ce que le conseil puisse analyser de façon critique les résultats auxquels sont parvenus les différents acteurs évoluant au sein du Centre Muraz et de pouvoir donner des conseils avisés afin que nous puissions toujours aller de l’avant, parce que la recherche est un levain très important pour le développement », a-t-il laissé entendre.

Le président du CSI, Thorkild Tylleskar, pour sa part, a souligné un développement positif au niveau du Centre Muraz avec des rénovations de laboratoires et le développement continuel des ressources humaines avec des doctorants. Aussi, il s’est réjoui de la création de l’Institut national de santé publique. « Nous nous réjouissons de la création de l’Institut national de santé publique, parce qu’il y a très peu de pays qui n’ont pas un tel institut. Ce qui rend les choses plus faciles et encore, développe la santé dans le pays », a-t-il laissé entendre.


Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

  • La photo de famille des participants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 43%
Max : °C
Min : °C

20°C
Clair de lune voilé
Mardi
Inconnu
17|27°C
Mercredi
Soleil
17|33°C
Jeudi
Soleil
18|34°C
Vendredi
Soleil
18|35°C
Samedi
Soleil
17|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter