Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Fête de la Tabaski 2019 : Le bélier immolé pour la paix et la sécurité au (...)

Fête de la Tabaski 2019 : Le bélier immolé pour la paix et la sécurité au Faso

lundi 12 août 2019

Le dimanche 11 août 2019, Dieu et Allah a été invoqué à la fois dans les églises et les mosquées du Burkina Faso. Et pour cause, cette année, la fête de l’Aïd el Kébir communément appelée fête de la Tabaski ou fête du mouton est célébrée un dimanche. Cette année encore, le thème de la paix et de la stabilité et de l’union des Burkinabè était très présent dans les prêches des imams.

Fête de la Tabaski 2019 : Le bélier immolé pour la paix et la sécurité au Faso

Malgré la vie chère au Burkina Faso, les fidèles musulmans à l’instar des autres pays, célèbrent ce dimanche 11 août 2019, la fête de l’Aïd el Kébir communément appelée la fête de la Tabaski ou fête du mouton. En effet, la Tabaski est la fête la plus importante de l’islam après Aïd el Fitr (qui célèbre la fin du Ramadan). Comme chaque année, à Bobo-Dioulasso, la place wara-wara a refusé du monde lors de la grande prière dirigée par l’imam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou.

Très tôt dans la matinée, des milliers de fidèles, tout de blanc vêtus pour la plupart et d’autres de leurs plus beaux habits, ont convergé vers la célèbre place wara-wara pour la prière qui a été marquée par des invocations, des bénédictions et des prêches.

Après avoir exécuté les deux rakats de la prière, l’imam Siaka Sanou a procédé à la lecture de son sermon en arabe. Cette année encore, le thème de la paix, de la stabilité et de l’union des Burkinabè était très présent dans les prêches des imams. Ainsi, Siaka Sanou a invité les fidèles musulmans à demeurer dans la foi et à beaucoup prier pour la paix, la cohésion et la sécurité pour le peuple burkinabè.

Au cours de la prière, l’imam a également invité les fidèles à tourner le dos à la division, à la haine et à la violence. Mais surtout, il a rappelé l’importance du sacrifice du prophète Abraham. L’imam a ensuite donné le coup d’envoi du rituel qu’est le sacrifice du mouton, un geste qui a été suivi dans la ville de Sya par l’immolation des moutons dans les familles musulmanes.

LaTabaski, selon des fidèles,est la fête la plus importante de l’islam après Aïd el Fitr (qui célèbre la fin du Ramadan). Pour Ibrahim Sanou, un fidèle, la fête du mouton a bien démarré à Bobo-Dioulasso même si les moyens sont limités pour bien fêter. Selon lui, au cours de la prière, l’intention primordiale qui a été formulée à l’endroit de Dieu est le maintien de la cohésion sociale au Burkina Faso. « Pendant la prière, les fidèles musulmans ont ainsi rendu grâce à Dieu pour ce jour de fête, pour la santé et pour la paix qu’il accorde à notre pays. Ils ont aussi prié pour que Dieu puisse mettre de l’amour dans le cœur de tout un chacun, pour que nous puissions nous comprendre et nous pardonner pour un meilleur vivre ensemble », a-t-il laissé entendre.

Cette grande prière qui a drainé des milliers de fidèles, a connu la présence de certains membres du gouvernement, notamment la ministre du Développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Ouattara ainsi que des autorités régionales et communales. On notait également la présence de l’église catholique avec l’abbé Jean Prosper Sanou. Ce qui témoigne, selon la ministre Hadja Fatimata Ouattara, de la cohésion entre les différentes religions. Elle a invité donc l’ensemble des Burkinabè à cultiver l’unité et la cohésion afin de préserver la paix et la stabilité si nécessaires au progrès économique et social dans notre pays.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter