Nous sommes le  

Accueil > Actualité > SNC 2020 : Les Semaines régionales de la culture (SRC) se tiennent du 5 (...)

SNC 2020 : Les Semaines régionales de la culture (SRC) se tiennent du 5 octobre au 15 décembre 2019

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini

jeudi 3 octobre 2019

Le directeur général de la Semaine nationale de la culture (SNC), Bamassa Ouattara, était face à la presse, ce jeudi 3 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso. L’objectif de cette rencontre était de présenter aux professionnels des médias, le programme de l’organisation des Semaines régionales de la culture (SRC), qui se tiendront du 5 octobre au 15 décembre 2019. Ces compétitions vont concerner treize régions administratives du Burkina Faso, la province du Houet érigée en région autonome et la diaspora ivoirienne.

SNC 2020 : Les Semaines régionales de la culture (SRC) se tiennent du 5 octobre au 15 décembre 2019

Organisée par l’Etat burkinabè, la Semaine nationale de la culture (SNC), qui a lieu chaque deux ans, constitue la vitrine d’expression de la diversité culturelle de la soixantaine de communautés présentes au Burkina Faso. Elle se déroule en deux principales phases. La première phase consiste en l’organisation des sélections régionales à travers l’organisation de quinze Semaines régionales de la culture. La seconde phase se tient lors de la Semaine nationale de la culture à Bobo-Dioulasso.

A en croire le directeur général de la SNC, Bamassa Ouattara, les Semaines régionales de la culture mettent en compétition, au niveau régional, les artistes, sportifs et spécialistes de l’art culinaire inscrits au niveau des provinces et sans restriction de quota. Ces sélections régionales visent ainsi la désignation des représentants des régions à la phase finale, conformément aux dispositions des règlements intérieurs des différentes catégories, la décentralisation effective de l’animation culturelle, la promotion et la valorisation de la diversité culturelle locale.

JPEG - 71.5 ko
DG de la SNC, Bamassa Ouattara

L’une des innovations majeures de ces SRC reste la réintroduction des compétitions dans les expressions culturelles traditionnelles. « Elle fut une des recommandations des états généraux sur la SNC tenus du 4 au 5 octobre 2018 à Bobo-Dioulasso. Elle permettra de relever le niveau de qualité des prestations des troupes et ensembles artistiques », a indiqué le DG.

Aussi, les Semaines régionales de la culture se tiendront cette année dans des localités autres que les chefs-lieux de région, sauf pour la région de l’Est et du Sahel pour des raisons sécuritaires et dans certaines régions où il n’y a pas d’infrastructures capables d’accueillir les SRC ailleurs que dans le chef-lieu de région. « L’objectif de cette délocalisation étant de permettre aux différentes communautés de voir le potentiel artistique de leur région et de pallier le manque d’engouement autour des SRC dans les chefs-lieux de région. Les propositions des nouvelles localités ont été faites par les acteurs au niveau de chaque région », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, on note la participation de la diaspora ivoirienne dans les expressions culturelles traditionnelles. Il s’agit des catégories danse traditionnelle pool adulte et pool jeune, musique traditionnelle instrumentale, vedette de la chanson traditionnelle et chœurs populaires.

JPEG - 59.8 ko
Les journalistes présents à la conférence

Une occasion, selon le DG Bamassa Ouattara, de susciter la création artistique et culturelle chez les Burkinabè de la diaspora et de les amener à témoigner de leur appartenance à la mère-patrie. En outre, cela va permettre de faire la promotion et la valorisation de la création artistique de la diaspora burkinabè et de l’impliquer davantage dans le développement culturel du Burkina Faso. Les compétitions des SRC sont officiées par des jurys composés de spécialistes des différentes catégories et mis en place par la direction générale de la SNC.

Le budget alloué à l’organisation de ces SRC est de 100 millions de francs CFA. Pour M. Ouattara, ce budget comprend non seulement les subventions octroyées aux régions, mais également les charges liées aux aspects techniques et artistiques de l’organisation des SRC.

Toutefois, il affirme que ce budget, qui s’avère insuffisant au fil des éditions, le sera encore plus cette édition eu égard aux innovations introduites. Car ce budget ne prend pas en compte un certain nombre d’innovations dont principalement la participation de la diaspora ivoirienne et la revalorisation des primes de préparation dans certaines catégories. Cependant, il rassure qu’un budget complémentaire sera mobilisé pour permettre la tenue effective des SRC.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter