Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Agriculture : Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) (...)

Agriculture : Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) fait sa première auto-évaluation

LEFASO.NET | Par Haoua Touré

jeudi 10 octobre 2019

Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) a organisé, le jeudi 10 octobre, un atelier d’auto-évaluation de l’Unité de coordination régionale (UCR). Cet atelier vise à déterminer les acquis du projet mais aussi ses insuffisances afin de les corriger pour mieux entamer la prochaine année (2020).

Agriculture : Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (PAPFA) fait sa première auto-évaluation

Après sept mois d’existence, le PAPFA a organisé, le jeudi 10 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, son premier atelier d’auto-évaluation de l’Unité de coordination régionale (UCR) en vue de déterminer les acquis et insuffisances pour mieux entamer la deuxième année.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre des activités, il est prévu chaque année l’organisation d’un atelier de bilan/programmation avec l’ensemble des parties prenantes pour partager les résultats de la première année de mise en œuvre du projet et planifier avec les actions de la deuxième année.
L’atelier permet de fournir les informations nécessaires qui serviront à l’élaboration du PTBA de 2020 du projet.

JPEG - 61.5 ko
Julien Ouédraogo Directeur Régional de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles des Hauts-Bassins

Le présent atelier a donc pour objectif de faire le bilan de la première année de mise en œuvre des activités du projet, d’échanger sur les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre et de dégager des pistes d’action pour l’élaboration du plan d’action de la deuxième année du projet.
Il s’agit également de présenter le bilan global de la première année avec les difficultés rencontrées et les solutions envisagées, échanger avec les parties prenantes sur la programmation des activités de la deuxième année et échanger pour orienter techniquement la mise en œuvre.

L’ouverture des travaux a été effectuée par Julien Ouédraogo, directeur régional de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles des Hauts-Bassins.
Elaboré par le gouvernement du Burkina Faso et le Fonds international de développement agricole (FIDA), le PAPFA a pour objectif d’améliorer durablement la sécurité alimentaire et les revenus des exploitants agricoles intervenant dans la production et la valorisation de produits dans les filières riz, maraîchage, sésame et niébé.

Le directeur régional a salué le choix des autorités de lancer ce projet dans les grandes régions de production agricole, un projet qui a engrangé de nombreux acquis après seulement sept mois d’existence. Ainsi, il a souligné que près de 197 projets mis sous micro-projets ont été financés à hauteur de 800 millions de francs CFA. Des sites d’aménagement au niveau des bas-fonds et de la culture maraîchère sont également déjà planifiés. Pour ce qui concerne l’année prochaine (2020), plus de 100 sites, environ 61 bas-fonds et 55 sites maraîchers déjà identifiées seront aménagés et les études sociales bientôt entamées avec un montant de plus de 3 milliards de francs qui seront investis dans ces aménagements.

JPEG - 79.9 ko
ISSA Kouadima Chef d’antenne de l’Unité de Coordination Régionale du projet d’appui à la promotion des filières agricoles basé à Bobo-Dioulasso

En somme, pour Julien Ouédraogo, « la présence de ce projet a apporté un ouf de développement aux populations qui attendaient ces genres de projet. Quand vous avez près de 197 sous-projets financés directement en intrants, en semences au niveau des producteurs, on ne peut que féliciter ce genre de projet pour les résultats acquis ». En attendant l’évaluation, les bénéficiaires ont déjà exprimé leur satisfaction, preuve qu’ils sont vraiment en accord avec les objectifs de ce projet qui est orienté directement vers les bénéficiaires.

Selon Issa Kouadima, chef d’antenne de l’Unité de coordination régionale du PAPFA basée à Bobo-Dioulasso, la programmation de 2020 sera faite avec l’accord des bénéficiaires.
Le Projet d’appui à la promotion des filières agricoles s’étend sur six ans (2018-2023).

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter