Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Barrage de Samendéni : En attendant le président du Faso

Barrage de Samendéni : En attendant le président du Faso

LEFASO.NET

vendredi 18 octobre 2019

Le ministre de l’eau et de l’assainissement Ambroise Niouga OUEDRAOGO, était ce jeudi 17 octobre 2019, sur le site du barrage de Samendéni pour constater la finition des travaux.

Barrage de Samendéni : En attendant le président du Faso

Sur place, les visiteurs du jour ont pu constater un barrage rempli d’eau, des contours de sécurité bien construits avec du ciment et du fer et un bâtiment technique bien respectable.

Le barrage de Samendéni s’étend sur plus de 50 km. Sur une superficie inondée de 153 km2 avec une capacité d’un milliard de m3, une hauteur de 23,9 m et une longueur de 2 900 m , il est le 3e plus grand barrage du Burkina. Il est situé dans la province du Houet à une cinquantaine de km de Bobo-Dioulasso.

Sentiment du ministre de l’eau et de l’assainissement à l’issue de la visite : le barrage de Samendéni est de qualité et est prêt pour servir la population.

Lancés en 2008, les travaux de construction du barrage ont débuté le 1er juin 2010. Ils ont pris fin en juillet 2017 avec la cérémonie de descente des vannes ou la mise en eau du barrage.

Pour le ministre de l’eau et de l’Assainissement Ambroise Niouga OUEDRAOGO, c’est un devoir pour lui de venir s’assurer de l’état des ouvrages parce que les travaux sont finis depuis plus de 2ans. « Nous sommes venus voir le taux de réalisation en termes de pourcentage et nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu. Nous avons visité les ouvrages essentiels, l’art lié à la digue. On a cheminé tout au long de 3km pour observer et visiter la tour avec la centrale. On a essayé et vérifié même le fonctionnement des commandes des vagues » , a expliqué le ministre.

Ambroise Niouga OUEDRAOGO qui poursuit : « Au jour d’aujourd’hui, le barrage déverse avec une lame de plus de 20 cm, un milliard 50 millions de m3 d’eau ». Il est prévu des prises d’eau dans le barrage pour alimenter la ville de Bobo. Dès l’ouverture officielle, il sera ouvert au public même s’il est déjà exploité, confie-t-il.

D’autres mesures seront prises pour assurer la sécurité des lieux. “Nous sommes rassurés et nous allons aller rassurer les plus hauts responsables de venir recevoir leur barrage”, a conclu le ministre.

Instruit par le chef du gouvernement, le ministre de l’eau a rencontré les populations affectées par la construction de l’infrastructure dès le début des travaux. Un accord financier de plus de 32 milliards a servi à l’indemnisation des terres exploitées. Une aide à la reconstruction a été octroyée, et le taux d’indemnisation des vergers revalorisé, entre autres. Cela a permis la poursuite des travaux de construction du barrage en 2016.

Sa construction achevée, le barrage va contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire, à la croissance du PIB de près de 2%, à la production nationale de céréales de près de 3%, à la lutte contre la pauvreté à travers la création d’au moins 100 000 emplois. Tout cela avec des revenus d’exploitations estimés à près de 16 milliards de FCFA par an.

En attendant le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré pour son ouverture officielle en novemdre prochain, Samendeni a plutôt fière allure.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter