Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Inauguration du barrage de Samendeni : « Le rêve d’hier est devenu une réalité (...)

Inauguration du barrage de Samendeni : « Le rêve d’hier est devenu une réalité aujourd’hui », se réjouit le président du Faso

dimanche 1er décembre 2019

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a procédé le samedi 30 novembre à l’inauguration du barrage de Samendeni. Ce barrage d’une capacité de 1 milliard 50 millions de m3 avec une hauteur maximale de 23,9m et une longueur de 2900m devrait contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire, la croissance du PIB de près de 2%, l’augmentation de la production nationale de céréales de près de 3% et la création d’au moins 100 000 emplois.

Inauguration du barrage de Samendeni : « Le rêve d’hier est devenu une réalité aujourd’hui », se réjouit le président du Faso

Le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré a procédé à l’inauguration du barrage de Samendeni, le samedi 30 novembre. En effet, lancés en janvier 2008, les travaux de construction du barrage de Samendeni se sont achevés le 7 juillet 2017 avec la matérialisation de la mise en eau du barrage par le ministre de l’Eau et de l’assainissement.

Ce barrage construit sur le fleuve Mouhoun dans le département de Bama, province du Houet est le 3e plus grand barrage du Burkina après ceux de Kompienga et de Bagré et le plus grand de la zone de l’Ouest. Il a une capacité de 1 milliard 50 millions de m3 avec une hauteur maximale de 23,9m et une longueur de 2900m.

Ainsi après sa mise en eau en 2017, le barrage de Samendeni a atteint le 2 septembre 2018 son taux de remplissage de 100% avec 38 espèces de poissons.
Et pour sa mise en œuvre, 17 points de protocole d’accords ont été signés entre le Programme de développement intégré de la vallée de Samendeni (PDIS), les chefs de village et le cadre de concertation des populations déplacées pour ce qui concerne la date du 30 juin 2019.

Le barrage devrait contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire, la croissance du PIB de près de 2%, l’augmentation de la production nationale de céréales de près de 3% et la création d’au moins 100 000 emplois.

Il présente également des opportunités d’affaires dans diverses activités telles que l’agriculture, la pêche et pisciculture, l’élevage, l’industrie, l’hôtellerie et le tourisme.
Le barrage de Samendeni est piloté par le Programme de développement Intégré de la vallée de Samendeni (PDIS), qui constitue l’un des plus grands projets de développement initié par le gouvernement. Le projet concerne les Hauts-Bassins et la Boucle du Mouhoun, deux régions reconnues comme étant les greniers du pays et intègre la mobilisation des ressources en eau, énergie, agriculture, élevage, écologie, industrie et tourisme.

Le PDIS est financé à hauteur de 200 milliards de FCFA par huit bailleurs de fonds (BID, FSD, BADEA, FKDEA, FADD, OFID, BIDC, BOAD) et l’’Etat burkinabé.
En rappel, c’est en 1976 que le site du barrage de Samendeni a été identifié dans le cadre de la mise en valeur des zones libérées de l’Onchocerdose par l’Autorité de l’aménagement de la Vallée des Volta (AVV).

Depuis cette date, plusieurs tentatives sont restées vaines et c’est véritablement en 1996 que le projet de construction du barrage prend forme sous l’impulsion de feu Docteur Salif Diallo à l’époque ministre d’Etat, ministre de l’Environnement et de l’Eau. Suite aux accords de signature de financement du projet de construction avec le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement et la Banque islamique de développement en 2002 naquit le Programme de développement intégré de la vallée de Samendeni (PDIS).

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a à cet effet salué la mémoire et l’engagement de Salif Diallo qui a tout mis en œuvre pour que ce projet soit réalisé. Il a également remercié les populations pour leur sagesse et leur sens du dialogue qui ont permis de travailler et de faire en sorte que ceux qui ont subi les conséquences de ce gros projet soient dédommagés.

L’Etat a investi plus de 30 milliards à cet effet : dédommagement, construction d’infrastructures sociales, économiques, etc. Et le président du Faso de poursuivre : « Nous sommes donc fiers et je salue tous nos partenaires qui ont fait l’effort de venir participer à l’inauguration de ce projet pour lequel ils ont participé financièrement, les entreprises car le rêve d’hier est devenu une réalité aujourd’hui et nous devons être conscient que c’est pas à pas que le Burkina va se construire. Le Fonds koweitien a engagé une étude pour 5000 hectares et nous reviendrons bientôt constater les premières productions agricoles ».

Le ministre de l’Eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, a mentionné que d’une part ce projet est hautement prioritaire pour le gouvernement parce qu’il répond à une forte attente de la population et d’autre part, il s’inscrit en droite ligne dans le programme quinquennal du Président dont le PNDES est l’émanation opérationnelle. Il a réitéré ses remerciements à tous les acteurs qui ont œuvré à la réalisation du barrage de Samendeni, à savoir les populations affectées, les différents chefs de village, les ministres des gouvernements précédents, les entreprises et partenaires techniques et financiers.

Les partenaires techniques et financiers, par la voix de leur représentant, ont aussi exprimé leur satisfaction quant à la réalisation du projet.

Le Gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, le député maire de la commune de Bama, Lassina Gondé, ainsi que le Président du cadre de concertation des populations ont appelé à l’engagement des populations pour un meilleur acquis du barrage.

Au cours de la cérémonie, les partenaires financiers et acteurs clés de la réalisation du barrage ont été décorés. Le président du Faso a également remis de façon symbolique du matériel d’exploitation des ressources du barrage.

Les travaux du barrage ont été financés à 61 milliards 687 millions 917293F et sa réalisation a permis la création de 9500 emplois et permettra d’en créer davantage avec l’opérationnalisation des autres composantes du Programme.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter