Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont (...)

Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale

LEFASO.NET

lundi 27 janvier 2020

« Avec Marie, notre dame de Dingasso, à la lumière de la parole de Dieu, construisons la paix ». C’est sous ce thème que les fidèles catholiques de la ville de Bobo-Dioulasso ont effectué, ce dimanche 26 janvier 2020, la 32e édition du pèlerinage diocésain à Dingasso. Ce rendez-vous annuel a été pour eux, une occasion de réaffirmer leur foi en Dieu. Aussi, ils ont prié pour la paix, la sécurité et la cohésion sociale au Burkina Faso.

Pèlerinage diocésain de Bobo-Dioulasso à Dingasso : Les fidèles catholiques ont prié pour la paix et l’unité nationale

Le pèlerinage à Dingasso est, selon les fidèles catholiques, une démarche de foi et leur permet de se rapprocher davantage de Dieu. C’est ainsi que, comme chaque année, ils étaient nombreux à rallier le site de Dingasso à une quinzaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, pour ce rendez-vous annuel.

Entre louange et adoration, ces pèlerins ont une fois de plus réaffirmé leur foi en Dieu pour toutes les grâces reçues dans leur vie. Aussi, ils ont prié pour la paix, la sécurité et la cohésion sociale au Burkina Faso. Cette célébration eucharistique a été présidée par monseigneur Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso, qui a également invité ses fidèles à prier pour que la réhabilitation de la cathédrale notre Dame de Lourdes soit une réalité. Il demande encore aux fidèles, de « laisser parler leur cœur ».

JPEG - 99.3 ko
Monseigneur Paul Ouédraogo, archeveque de Bobo-Dioulasso

Cette 32e édition du pèlerinage était placée sous le signe de la parole de Dieu. « Le pape François a demandé à toutes les églises de faire de ce dimanche, qui est le troisième dimanche du temps ordinaire, le dimanche de la parole de Dieu. Donc d’insister de façon particulière sur la parole de Dieu que les chrétiens doivent accueillir afin qu’elle les éclaire et surtout qu’elle transforme leur cœur et surtout leur vie », a expliqué monseigneur Paul Ouédraogo.

Par ailleurs, il a ajouté que : « Nous sommes venus au pied de Marie qui, pour nous, est le model parfait de l’accueil de la parole de Dieu et de la disponibilité à cette parole. Parce que Jésus-Christ est la parole de Dieu faite homme ; et c’est elle qui l’a accueilli en son sein, qui nous l’a donné en le mettant au monde à Bethleem et qui l’a accompagné jusqu’à Golgotha où il est mort pour nous. Et même après sa résurrection, Marie a continué d’accompagner tous les apôtres que Jésus avait rassemblés autour de lui, pour qu’ils continuent sa mission, donc à proclamer la parole de Dieu ».

C’est pourquoi il estime que si le chrétien accueille la parole de Dieu, celle-ci peut lui donner une lumière nouvelle. « Nous venons ici à Dingasso avec une requête très forte, la paix. La paix pour nos familles, pour nos communautés, la paix pour notre pays et les pays voisins, la paix pour le Sahel. Nous nous sommes dit que c’est en accueillant la parole de Dieu que les chrétiens peuvent devenir véritablement des artisans de paix. Parce que c’est la parole de Dieu qui nous éclaire et qui nous dit ce à quoi le cœur humain est très habitué », a souligné l’archevêque.

Pour lui, le désir de vengeance n’arrête pas la violence. Elle ne fait que l’aggraver. « La parole de Dieu nous dit qu’on vainc la méchanceté par le pardon et l’amour. C’est l’amour qui converti le méchant. Ce n’est pas en étant méchant envers lui qu’on peut changer son cœur. C’est en l’aimant qu’on peut l’amener à avoir un cœur plus humain. C’est la parole de Dieu qui nous dit que l’amour peut prendre le dessus sur la vengeance ; c’est le pardon qui permet au pécheur de se convertir et surtout c’est le pardon qui permet la réconciliation et c’est la réconciliation qui permet à la paix d’être durable », nous enseigne Paul Ouédraogo, évêque de Bobo-Dioulasso.

Ainsi, il invite tous les chrétiens et chrétiennes à faire comme Marie, à accueillir la parole de Dieu dans leur cœur, à laisser cette parole de Dieu les éclairer et surtout transformer leur vie afin qu’ils règlent leur vie en fonction de cette parole de Dieu. « C’est de ce côté-là que se trouve le salut », a-t-il conclu.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter