Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo-Dioulasso : Des ménages impactés par la construction de la cimenterie (...)

Bobo-Dioulasso : Des ménages impactés par la construction de la cimenterie CIMASSO reçoivent une indemnisation

LEFASO.NET

mercredi 12 février 2020

Les membres du Comité de suivi du plan de gestion des impacts environnemental et social de la cimenterie CIMASSO (CS-PGES) ont animé une conférence de presse, ce mardi 11 février 2020 à Bobo-Dioulasso. Cette rencontre avec les journalistes était articulée autour des activités réalisées par le comité et les perspectives. Ce, dans le but de soulager les populations riveraines. Selon le président du comité, Balémany Serissouma, un compromis a été trouvé pour indemniser les ménages qui estiment que l’implantation de l’usine a causé des dommages à leurs concessions.

Bobo-Dioulasso : Des ménages impactés par la construction de la cimenterie CIMASSO reçoivent une indemnisation

Ce sont les 32 premiers ménages ayant fait l’objet des premières études qui ont bénéficié d’une indemnisation. Aussi, plusieurs activités ont été menées par le Comité de suivi du Plan de gestion des impacts environnemental et social (CS-PGES) au profit des riverains. Il s’agit du reprofilage de voies aux alentours de l’usine, la construction d’un pont de franchissement au profit des riverains.

En vue d’atténuer les suspensions de poussière sur la principale voie allant de la fin du goudron du port sec à l’entrée de l’usine, la direction de CIMASSO, en appui aux collectivités territoriales, a conclu un marché en vue de la couverture de cette voie par de la mélasse de canne à sucre et le bétonnage de la devanture de l’usine et du parking central. A en croire Balémany Serissouma, des plaidoyers et sensibilisations sont menés au quotidien par le comité à l’endroit des populations, autorités locales, politiques, religieuses et coutumières pour leur expliciter les impacts du projet en vue d’une bonne connaissance et une meilleure acceptabilité du projet.

En effet, l’installation de l’usine de cimenterie CIMASSO au secteur 18 de la ville de Bobo-Dioulasso a fait des gorges chaudes. Après la construction de l’usine, des voix se sont élevées, notamment celles des populations riveraines, pour dénoncer les désagréments que celle-ci leur causait. Certains riverains estimaient que l’implantation de l’usine causait des dommages à leurs concessions. D’autres avaient évoqué le problème de nuisances sonores, surtout nocturnes, et des suspensions de poussière. Ainsi, ces derniers avaient souhaité être relogés dans un bref délai.

Selon les conférenciers du jour, un compromis entre CIMASSO et les riverains a été trouvé pour procéder à d’éventuelles réparations, après l’évaluation de l’étude des impacts environnemental et social de toutes les habitations mitoyennes à l’usine et la réévaluation des 32 premiers ménages ayant fait l’objet des premières études. « S’agissant de la question du relogement des riverains qui le souhaitent, elle a été soumise en étude aux autorités. Une alternative de solution est trouvée également aux nuisances sonores », a indiqué le président du comité.

Le comité a par ailleurs réaffirmé sa disponibilité à accompagner les riverains pour la prise en compte de leurs préoccupations dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise d’une part et, d’autre part, à accompagner CIMASSO à réaliser ses objectifs. Mais il invite cependant la cimenterie à rester attentive aux préoccupations des populations riveraines et des autres partenaires en vue de mener des actions dans la transparence et de bonne gouvernance.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter