Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Accès des populations clés aux services de santé : Des journalistes de (...)

Accès des populations clés aux services de santé : Des journalistes de Bobo-Dioulasso outillés sur la problématique

LEFASO.NET

jeudi 18 juin 2020

L’Initiative privée et communautaire pour la santé et la riposte au VIH/SIDA (IPC/BF) a organisé, ce jeudi 18 juin 2020 à Bobo-Dioulasso, un atelier d’orientation au profit des journalistes de la ville de Sya, sur les difficultés d’accès des populations clés aux services de santé au Burkina Faso.

Accès des populations clés aux services de santé : Des journalistes de Bobo-Dioulasso  outillés sur la problématique

Cette rencontre de sensibilisation et de plaidoyer à l’endroit des hommes de médias de la ville de Sya, avait pour objectif de leur faire prendre conscience de la stigmatisation dont sont victimes ces populations clés. Les populations clés, définies par l’Initiatiave privée et communautaire pour la santé et la riposte contre le VIH/SIDA (IPC/BF), sont celles qui, de part leurs activités et leur milieu de vie, ont des comportements sexuels qui les exposent fortement au risque de contact avec le VIH/SIDA. Il s’agit des populations carcérales, des travailleurs du sexe, des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, des usagers de drogues, etc.

Selon les premiers responsables de l’Initiative, ces populations sont socialement marginalisées, souvent criminalisées et confrontées à diverses atteintes des droits humains qui les rendent plus vulnérables au virus du Sida.

JPEG - 68.7 ko
Le directeur exécutif de l’IPC, Dr Adama Ouédraogo

« Le rejet et la discrimination largement répandus, les violences et le harcèlement étatiques ou non, les lois et les politiques restrictives et la criminalisation des comportements ou des pratiques mettent les populations clés face à des risques accrus et affaiblissent leur accès aux services de santé », a laissé entendre un des communicateurs à cette rencontre.

A en croire les responsables de l’IPC/BF, au Burkina Faso, les populations clés éprouvent des difficultés à accéder aux soins de santé appropriés. En raison de leur orientation sexuelle ou de leur statut sérologique, le personnel de santé se refuse par moment à les prendre en charge convenablement. Cette discrimination n’est qu’une des facettes de la stigmatisation dont ces personnes clés sont victimes dans toute la société.

JPEG - 61.3 ko
Les journalistes participant à la rencontre de plaidoyer

Pour le directeur exécutif de l’IPC, Dr Adama Ouédraogo, les hommes de médias sont des relais d’information incontournables et des faiseurs d’opinion. Ils contribuent, selon lui, à façonner les mentalités dans leurs communautés, mais aussi à travers les médias pour lesquels ils travaillent. C’est pourquoi, il a affirmé que leur faire connaitre les difficultés d’accès des populations clés aux soins de santé peut aider à mettre au goût du jour le sujet. Il a par ailleurs souligné que cette rencontre rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la subvention 2018-2020 du Fonds Mondial dont l’IPC/BF est bénéficiaire principale. Elle se tient en partenariat avec l’ONG REVS Plus Bobo.

Romuald DOFINI
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter