Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Aménagement de voiries dans les Cascades : L’Agetib sollicite l’implication (...)

Aménagement de voiries dans les Cascades : L’Agetib sollicite l’implication des acteurs de la région pour la réussite du projet

LEFASO.NET

lundi 22 juin 2020

L’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (Agetib), en collaboration avec le ministère des infrastructures, a organisé, le samedi 20 juin 2020 dans la ville de Banfora, un atelier technique de démarrage des travaux d’aménagement et de bitumage de voiries pour la commémoration du 11 décembre 2020 dans la région des Cascades. Cette rencontre avait pour objectif de sensibiliser tous les acteurs, afin de susciter leur implication dans la mise en œuvre du projet.

Aménagement de voiries dans les Cascades : L’Agetib sollicite l’implication des acteurs de la région pour la réussite du projet

Les travaux d’aménagement et de bitumage de voiries dans les villes de Banfora, de Sindou et de Niangoloko, dans la région des Cascades, s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de modernisation des infrastructures routières urbaines au titre de la commémoration du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Selon le gouverneur de la région des Cascades, Joséphine Kouara Apiou/Kaboré, ce projet est conforme aux orientations du Plan national de développement économique et social du Burkina Faso (PNDES) qui vise entre autres, le désenclavement du pays à travers le développement des infrastructures routières et l’amélioration de la chaine logistique de transport.

C’est dans ce cadre que le gouvernement a entrepris les réalisations des infrastructures du 11 décembre 2020 dont l’aménagement d’au moins 43 km de voiries à Banfora et plus de 5 km aussi bien à Sindou qu’à Niangoloko. Selon elle, ces aménagements visent d’une part à permettre une bonne structuration du réseau routier urbain des communes bénéficiaires dans la région des Cascades et d’autre part, à améliorer l’accessibilité aux infrastructures administratives, sanitaires et centres de productions et d’habitations des communes cibles. En outre, ces aménagements permettront d’améliorer la circulation et la fluidité du trafic urbain à l’intérieur des villes de Banfora, de Sindou et de Niangoloko.

« Sur la base des requêtes et propositions des forces vives de la région, le ministère des infrastructures a procédé à la réalisation des études de faisabilité à travers la Direction générale de la normalisation et des études techniques. Ce qui a abouti à retenir pour la ville de Banfora, 25 rues prioritaires dont 24 rues à bitumer en enduit superficiel et une voie destinée à la revue des troupes aménagée en terre et imprégnée à la mélasse de canne à sucre. A cela s’ajoute l’aménagement de quatre aires publiques destinées aux tribunes parkings et au repas officiel. Aux titres des villes de Sindou et de Niangoloko, seront aménagés respectivement sept et six rues », a-t-elle laissé entendre.

JPEG - 65 ko
Les participants de l’atélier

D’un coût global de 15 milliards de Fcfa, ce projet est financé par le budget de l’Etat gestion 2020 et concerne un linéaire total d’environ 54 km de voiries. Pour l’ensemble des rues, il est prévu la construction de caniveaux et dalots sous chaussée en béton armé, la mise en place de la signalisation et des dispositifs de sécurité routière.

Cet atelier technique qui a concerné les travaux de voiries avait ainsi pour but d’informer tous les acteurs sur la nature des travaux et les enjeux du projet, dont l’aboutissement permettra d’améliorer le cadre de vie des populations des communes bénéficiaires. Au cours de cette rencontre, il s’est agi de sensibiliser les acteurs sur les enjeux du projet dont l’aboutissement permettra d’améliorer le cadre de vie des populations des communes bénéficiaires.

Convaincue qu’aucun développement ne peut se faire sans l’accroissement des infrastructures routières, madame le gouverneur a sollicité l’ensemble des populations de la région des Cascades et plus particulièrement les autorités coutumières, à accompagner le projet pour sa bonne réussite. Aussi, elle a invité les entreprises en charges des travaux à assurer l’exécution des travaux dans les règles de l’art, et dans les délais prescrits.

JPEG - 77.4 ko
Mathieu Lompo, directeur général de l’Agetib

L’ensemble des réalisations est placé sous la coordination et supervision de l’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (Agetib). Pour son directeur général, Mathieu Lompo, en plus des travaux de voiries, il est prévu également les travaux connexes qui concernent essentiellement pour la ville de Banfora, les aires de tribunes qui seront aménagées. « Nous aurons aussi sept forages aménagés, 14 kilomètres de voirie à éclairer, dont 10km en éclairage solaire à Banfora et 2km pour chacune des deux autres villes. Cela constitue un plus pour ces villes », a-t-il souligné.

A quelques mois de l’évènement, le directeur général de l’Agetib rassure que beaucoup de choses ont déjà été faites. « Nous avons sélectionné les entreprises, le lancement des travaux a été fait et nous avons procédé à la remise de site le 16 mai dernier. Nous avons également procédé au démarrage officiel des travaux le 28 mai. Les travaux de nettoyage ont commencé ainsi que les travaux d’approvisionnement, etc. », a-t-il rappelé.

Par ailleurs, il a noté que cet atelier avait pour objectif de réunir sur la même plateforme, l’ensemble des acteurs du projet pour échanger et peaufiner les idées et stratégie, afin d’aller ensemble pour une réussite au 30 novembre 2020, délai d’exécution des travaux.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter