Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo-Dioulasso : Les habitants des non lotis de Belle-Ville plaident pour (...)

Bobo-Dioulasso : Les habitants des non lotis de Belle-Ville plaident pour la libération du maire Herman Sirima

LEFASO.NET

jeudi 29 avril 2021

La coordination des associations des habitants des non lotis du secteur 29, Belle-Ville, de Bobo-Dioulasso a animé ce jeudi 29 avril 2021, une conférence de presse pour dénoncer la situation critique qui prévaut dans l’arrondissement 7 depuis l’arrestation du maire dudit arrondissement, Herman Sirima, le 9 février 2021.

Bobo-Dioulasso : Les habitants des non lotis de Belle-Ville plaident pour la libération du maire Herman Sirima

L’arrestation du maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso depuis le 9 février 2021 accusé d’escroquerie, de blanchiment de capitaux et stellionat dans le cadre d’une affaire de vente de parcelles fait couler beaucoup d’encre et de salive. Cependant, il continue de bénéficier de soutiens inconditionnels de la part de ses partisans à l’exemple de la coordination des associations des habitants des non lotis du secteur 29, quartier Belle-Ville de Bobo-Dioulasso, qui a animé le jeudi 29 avril 2021, une conférence de presse pour dénoncer la situation critique qui prévaut dans l’arrondissement 7 depuis l’arrestation dudit maire.

JPEG - 104.9 ko
Une dame en pleurs demandant l’indulgence de la justice pour libérer le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima

La coordination dénonce par ailleurs des harcèlements de notes d’huissiers de justice autorisant certains attributaires de parcelles à construire, malgré les notes prises par le Conseil national de la Transition (CNT), et renouvelées par la délégation spéciale, suspendant les nouvelles constructions dans ces zones dites à problèmes en attendant que ces habitants soient dédommagés.

Ces actes de harcèlement constituent, selon Yacouba Ouattara, président de la séance, un danger grave qui portera sans doute un frein à la cohésion sociale dans cette zone, car ils ne sauront où aller, ne bénéficiant plus du soutien du maire incarcéré qui leur avait donné une lueur d’espoir pour résoudre ces problèmes à travers la disponibilité de parcelles sur d’autres lieux.

Un maire jamais égalé selon les plaignants

JPEG - 117.9 ko
Yacouba Ouattara, président de la séance de la conférence de presse

Ils prennent l’opinion nationale à témoin pour marquer leur soutien infaillible à leur maire à travers cette conférence de presse. « Ce maire jamais égalé depuis que nous vivons dans ces non lotis dans les années 2005-2006. Des maires se sont succédé, personne n’a pu nous convaincre. Dès son arrivée, nous avons pu mettre en place un cadre de concertation entre le conseil de l’arrondissement 7 et les habitants des non lotis, ce qui nous a permis d’être à tous les niveaux de prises de décisions pour la résolution de nos problèmes. Des différentes commissions d’apurement du passif, à la commission de suivi des parcelles mises à la disposition du conseil de l’arrondissement 7 par les immobiliers pour l’apurement du passif. Nous avons non seulement assisté à des délibérations de certains immobiliers nous concernant. Une rencontre tripartite a été tenue dans la salle de réunion du conseil régional avec tous les immobiliers se trouvant dans notre arrondissement pour que nous soyons rassurés de non seulement de la disponibilité des parcelles à mettre à notre disposition mais aussi de l’état d’avancement des travaux sur le terrain. Ce maire, aujourd’hui incarcéré, nous fait perdre tout l’espoir qu’on avait et nous affecte beaucoup », a situé Yacouba Ouattara.


Lire aussi : Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Un collectif de femmes marche pour la libération du maire Herman Sirima


JPEG - 93.1 ko
Des habitants du non loti de Belle-ville présents à la conférence de presse

Pour conclure, le collectif a tenu à lancer un appel aux plus hautes autorités du Burkina de faire preuve d’indulgence et comme le dit Yacouba Ouattara, de « libérer notre maire qu’il vienne nous consoler. Nous avons des cœurs meurtris. Aux politiciens, de faire vraiment une politique de développement au lieu de se créer des problèmes. Notre maire était celui-là qui était en contact direct avec sa population ».

Le collectif souligne également réaffirmer leur foi à la justice tout en espérant que ce cri de cœur sera compris et aura un dénouement favorable pour ce problème. A l’issue de la conférence de presse, une dame en pleurs a également demandé l’indulgence de la justice pour libérer le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

  • Un exemple de note d'huissier relatif au déguerpissement
  • Un second exemple de note d'huissier relatif au déguerpissement

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter