Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo-Dioulasso : Le logo du label du Koko Dunda officiellement (...)

Bobo-Dioulasso : Le logo du label du Koko Dunda officiellement présenté

LEFASO.NET

lundi 13 septembre 2021

Le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Harouna Kaboré, a procédé ce lundi 13 septembre 2021 à Bobo-Dioulasso, au dévoilement du logo du label du koko dunda. Il a également remis du matériel de travail aux acteurs du koko dunda.

Bobo-Dioulasso : Le logo du label du Koko Dunda officiellement présenté

Le pagne koko dunda est aujourd’hui un symbole fort de la mode burkinabè et même africaine. Il englobe la créativité, le talent et le savoir-faire des acteurs tels que les teinturiers, les stylistes modélistes et autres acteurs qui s’investissent pour sa promotion. Au-delà de l’habillement il est utilisé pour la confection de rideau, porte-monnaie, sac....

Il a une importance historique, culturelle, sociale et économique pour le Burkina en particulier les Hauts-Bassins. Longtemps peu apprécié car considéré comme un pagne des pauvres, le koko dunda prend une tournure valorisante en 2017 avec le styliste Sébastien Bazemo qui, à travers la première édition de Bobo fashion week consacré au pagne koko dunda, a permis la promotion et la valorisation du pagne. Un hommage lui a d’ailleurs été rendu lors de cette journée du dévoilement du logo label du koko dunda.

La labélisation de ce pagne entre dans le cadre de l’accroissement de la compétitivité et de l’accès aux marchés nationaux et internationaux des produits ’’made in Burkina’’ prôné par le gouvernement. Elle permettra d’accroître la compétitivité et la valeur marchande du produit, de créer des emplois et de lutter contre la pauvreté des couches les plus vulnérables que sont les jeunes et les femmes qui constituent 90% des acteurs de cette chaîne.

236 motifs protégés

JPEG - 98.7 ko
Harouna Kaboré, ministre du commerce

Cela permet de structurer le secteur, mieux identifier les acteurs afin de pouvoir les accompagner. Le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat a décidé d’accompagner les acteurs par la mise en place de l’Initiative pour le renforcement des capacités productives des teinturières et teinturiers du pagne koko dunda (IRCP-Koko Dunda).

Cette labellisation va aussi permettre de lutter contre la contrefaçon qui inonde le marché, empêchant les acteurs de jouir du fruit de leur labeur. Pour cela, 236 motifs sont déjà protégés par l’OAPI, mais l’ambition est d’atteindre 300 pour que ces motifs ne soient reproduits et industrialisés.
Le ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré, a salué l’ensemble des acteurs de cette filière qui fait vivre aujourd’hui des milliers de familles à travers le Burkina.

Le représentant de Lassiné Diawara, parrain de la cérémonie estime que cette labellisation ne devrait pas être considérée comme une finalité mais une étape vers l’excellence pour la conquête du marché international.

Améliorer la qualité du pagne teint

JPEG - 84.4 ko
Maminata Sanon, porte-parole de la fédération des acteurs du Koko Dunda

De son côté, Maminata Sanon, porte-parole de la fédération des acteurs du koko dunda, se dit habitée par un sentiment de satisfaction pour le travail abattu par les acteurs, les partenaires et le ministère de tutelle. « Cette labélisation, assure-t-elle, est une bonne chose car elle ajoute de la valeur à ce que nous faisons. Cela montrera la qualité de notre travail et nous serons plus compétitifs au plan national, régional et international. Nous travaillons déjà pour cette excellence et nous travaillerons pour mériter cette confiance que le gouvernement a placée en nous ».

Pour être compétitif, il faut un pagne de qualité. Or la qualité du koko dunda et de ses produits dérivés passe par le tissu de base sur lequel on applique la teinture. Elle tient aussi aux matériaux et équipements utilisés pour cette teinture. Pour rehausser le professionnalisme de la coopérative, améliorer la qualité du pagne teint et minimiser les risques réels ou potentiels liés à la pratique artisanale de la teinture, M. Kaboré a remis du matériel aux associations et groupements de teinturières et teinturiers du koko dunda, à l’issue du dévoilement du label.

JPEG - 115.6 ko
Les participants

Composé de bassines, de foyers de gaz complet, de gants, marmites, etc. ce matériel a été acquis grâce à la Chine qui a contribué à hauteur de 8, 5 millions de francs CFA et à la SODIGAZ qui a offert 150 foyers de gaz d’une valeur de 4 millions 125 000 de nos francs.

Le ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat a invité les bénéficiaires à faire bon usage du matériel et au respect des exigences des différents documents élaborés en vue de dynamiser le secteur.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter