Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Second tour présidentielle française à Bobo : « Là, on vote, mais on n’espère (...)

Second tour présidentielle française à Bobo : « Là, on vote, mais on n’espère pas grand-chose »

Lefaso.net

dimanche 24 avril 2022

Ce dimanche 24 avril 2022, les Français sont une seconde fois appelés au vote à l’occasion de la présidentielle française 2022. Ils doivent choisir entre les deux candidats du second tour que sont Emmanuel Macron, de La République en marche, et Marine Le Pen, du Rassemblement national. Ambiance à Bobo Dioulasso.

Second tour présidentielle française à Bobo : « Là, on vote, mais on n’espère pas grand-chose »

Second tour de la présidentielle française : Timide affluence à Bobo-Dioulasso

Ce dimanche 24 avril 2022, les Français ont été appelés à choisir entre Emmanuel Macron de La République en marche, et Marine Le Pen du Rassemblement national, dans le cadre du second tour des élections présidentielles. Au Burkina Faso, on a aussi voté dans les deux principales villes du pays. Ambiance à Bobo-Dioulasso.

JPEG - 94.4 ko
Le couple Bunel

A Bobo-Dioulasso, les votes se sont déroulés à l’Institut français où le bureau de vote a ouvert ses portes à 8h00. La salle d’exposition de l’institut a été aménagée pour accueillir les électeurs. Au niveau de l’allée, les photos des deux candidats du second tour sont exposées.
Jusqu’aux environs de 10h30, l’affluence était timide. Les électeurs arrivaient au compte-gouttes.

M. Bunel est venu accomplir son devoir citoyen, accompagné de son épouse. A l’endroit du futur président ou de la future présidente, il dit attendre plus d’actions dans le domaine de l’écologie, les retraites et le pouvoir d’achat. « Évidemment, si c’est Le Pen, il n’y aura rien de tout ça ; et si c’est Macron, il faut espérer qu’il le fasse, sinon la prochaine fois, je ne sais pas ce qui se passera. Mais il ne faut surtout pas que ce soit Le Pen car ce serait surtout très mauvais pour les Africains en France », déclare le votant.

JPEG - 77.1 ko
Abdoulaye Traoré

Christelle (qui ne voulait pas être photographiée) est aussi venue voter. Elle se dit pessimiste quant à l’avenir, quel que soit le candidat élu. « Nous sommes des gens déçus : Macron n’a pas fait un très bon travail. Beaucoup de Français sont dans une situation précaire due à l’épisode Covid, même s’il n’en est pas responsable. Il y a cette précarisation de la politique économique qui incombe à Macron. Et quant à Marine Le Pen, j’ai bien peur qu’elle n’ait pas de solution non plus. Là, on vote, mais on n’espère pas grand-chose. C’est ça le problème. Je pense qu’il y a beaucoup de gens comme ça. Mais on va faire avec. Déjà on peut voter au Burkina en toute sécurité, ce n’est déjà pas mal. Les Français de l’étranger ne votent pas du tout de la même manière comme ceux en France. Par exemple, au premier tour, Mélenchon a gagné au Burkina. A Tel Aviv, c’est Zemmour qui a gagné. Donc, nous n’avons pas les mêmes problèmes. Ça fait 20 ans que je vote un peu partout à l’étranger, donc ça dépend du pays où tu résides », s’est étalée cette électrice qui dit vivre au Burkina depuis trois ans.

Abdoulaye Traoré, Franco-Burkinabè, entrepreneur à Bobo-Dioulasso, est venu voter en famille, accompagné de son épouse et de sa fille. De son constat, les votes se passent bien, même s’il n’y a pas beaucoup d’affluence. « Comme attentes, je dirai qu’on est dans un monde où il faut aller plus vers l’ouverture. Il y a des candidats qui prônent le repli sur soi et d’autres plus pour l’ouverture. Donc, le choix est vite fait », a formulé l’électeur.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter