Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bobo-Dioulasso : Le Haut conseil du dialogue social outille des jeunes sur (...)

Bobo-Dioulasso : Le Haut conseil du dialogue social outille des jeunes sur les vertus du dialogue social

Lefaso.net

jeudi 12 mai 2022

Le Haut conseil du dialogue social organise, les 12 et 13 mai 2022 à Bobo-Dioulasso, un forum de sensibilisation des jeunes aux vertus du dialogue social. Cette rencontre vise non seulement à sensibiliser ces jeunes de la ville de Sya sur les vertus du dialogue social, mais aussi à faciliter la promotion d’une culture de dialogue social de manière pérenne dans les relations professionnelles et, par extension, dans les relations sociales.

Bobo-Dioulasso : Le Haut conseil du dialogue social outille des jeunes sur les vertus du dialogue social

Environ 200 jeunes de la ville de Bobo-Dioulasso, issus des comités jeunes des organisations syndicales et patronales, prennent part à la rencontre de sensibilisation sur le dialogue social. Durant ces deux jours de travaux, les participants seront outillés à travers des communications sur des thématiques telles que la citoyenneté ; la citoyenneté et la mondialisation ; la relation entre civisme, développement et emplois des jeunes ; les vertus du dialogue social ; le dialogue social et le développement ; l’expérience japonaise en matière de développement et de dialogue social.

La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu ce jeudi 12 mai 2022 en présence du président du Haut conseil du dialogue, Pr Jean Marc Palm. Dans son mot d’ouverture, il a expliqué les raisons qui ont prévalu à l’organisation de ce forum. En effet, depuis sa création, l’institution a entrepris, à travers des actions de sensibilisation, de formation, de médiatisation et de plaidoyers, la promotion de la culture du dialogue social.

JPEG - 100.7 ko
Les participants au forum de sensibilisation des jeunes aux vertus du dialogue social

Ce, conformément à sa mission. Il a fait savoir que son institution accorde une importance particulière à la question du dialogue social au Burkina Faso. Pour une meilleure promotion de ce dialogue social, il est convaincu que les jeunes ont une grande part de responsabilités. D’où la tenue de ce forum au profit de la jeunesse burkinabè.

« Depuis ces dernières années, le Burkina Faso fait face à de nombreux fléaux parmi lesquels l’incivisme, la défiance à l’autorité de l’Etat, des revendications de plus en plus maximalistes avec souvent des refus de négocier, doublés d’une propension à obtenir tout et tout de suite ainsi que l’utilisation du rapport de force en cas de nécessité. Ces comportements contraires à l’esprit du dialogue social, jouent négativement sur les relations professionnelles tant dans les entreprises privées qu’a la fonction publique et compromettent dangereusement l’avenir du pays. C’est pourquoi il faut que la situation actuelle change et ce changement ne peut se faire en mettant de côté 77,9% de la population burkinabè qui sont les jeunes », a-t-il expliqué.

JPEG - 91.5 ko
Le président du Haut conseil du dialogue social, Pr Jean Marc Palm

Ainsi, le Haut conseil du dialogue social est convaincu que ces défis ne peuvent être relevés sans la jeunesse. C’est pourquoi, il a décidé de tenir ce forum des jeunes autour de la question du dialogue social afin de poser les jalons de ce changement. Conscient que sans le dialogue il n’y a pas de paix, cette activité vise à promouvoir la culture du dialogue de manière pérenne dans les relations professionnelles et, par extension, dans les relations sociales.

« Ces thématiques autour desquelles ce forum nous propose de réfléchir, plus spécifiquement en croisant nos approches et nos expériences, doivent permettre d’envisager des solutions innovantes, afin de relever les défis du dialogue social dans notre pays et particulièrement à Bobo-Dioulasso », a laissé entendre le Pr Jean Marc Palm.

JPEG - 103.9 ko
Les participants au forum de sensibilisation des jeunes aux vertus du dialogue social

L’activité de formation sera menée sous forme de plénière avec des exposés suivis de débats et comportera deux parties essentielles. Ainsi, dans un premier temps, des experts commis se chargeront de développer des thématiques en lien avec ce forum de sensibilisation au dialogue social. Ensuite, en deuxième partie, les échanges permettront d’approfondir les thématiques et d’éclairer les participants.

Les exposants vont s’appuyer sur des données statistiques, des cas avérés sur les nations et les entreprises, afin de permettre aux participants de mieux comprendre les thématiques abordées. A l’issue des travaux, des recommandations seront faites par les participants en vue de promouvoir la bonne gouvernance, de favoriser la paix et la stabilité sociale et de stimuler l’économie au Burkina Faso.

Ce forum est placé sous le parrainage de Al Hassane Siénou, le président de la Délégation consulaire régionale des Hauts-Bassins de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter