Prévention au travail : L’Office de santé des travailleurs échange avec ses partenaires à Bobo-Dioulasso

Publié le mercredi 22 mai 2024 à 15h25min

PARTAGER :                          
Prévention au travail : L’Office de santé des travailleurs échange avec ses partenaires à Bobo-Dioulasso

L’Office de santé des travailleurs (OST) sacrifie, une fois de plus, à la tradition en organisant ce mercredi 22 mai 2024 à Bobo-Dioulasso, une rencontre d’échanges avec ses partenaires sociaux et techniques du secteur privé. Cette rencontre vise à outiller davantage ces acteurs en matière de prévention au travail. Elle va permettre également d’harmoniser leurs visions et de répondre aux éventuelles préoccupations de ces partenaires.

À l’ouverture des travaux de la rencontre, la directrice régionale de l’Office de santé des travailleurs de Bobo-Dioulasso, Dr Corinne Nadège Ido/Zoundi, a rappelé qu’en 2022, les statistiques de la CNSS et de la CARFO traduisaient la récurrence des risques professionnels en milieu de travail. En effet, on notait à cette année 2022, 1 883 cas d’accidents du travail et de maladies professionnelles au Burkina. Ce qui doit interpeller, selon elle, tous les acteurs du monde du travail.

Les participants à la rencontre d’échanges de l’OST à Bobo-Dioulasso

C’est dans ce souci de préservation de la santé des travailleurs que l’OST initie chaque année ce cadre d’informations et d’échanges avec ses partenaires sociaux et techniques. Cette rencontre donne ainsi l’occasion à l’OST de réaffirmer aux acteurs que la santé des travailleurs demeure une de ses priorités. « L’Organisation internationale du travail nous le souligne fortement en faisant de la sécurité et la santé au travail un droit humain fondamental au travail », a souligné Dr Corinne Nadège Ido/Zoundi.

La directrice régionale de l’OST de Bobo-Dioulasso, Dr Corinne Nadège Ido/Zoundi, explique les objectifs visés à travers cette rencontre

Au cours de la rencontre, plusieurs communications sont prévues notamment par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et l’Inspection du travail. Il s’agira pour ces structures de présenter, entre autres, aux participants, les textes législatifs et règlementaires en matière de santé, sécurité au travail au Burkina Faso ; les visites médicales réglementaires et les procédures de déclaration de risques professionnelles. « Nous organisons chaque année cette rencontre pour réaffirmer aux acteurs, notre engagement à faire de la santé de leurs travailleurs une priorité. Et nous espérons à travers ce cadre pouvoir enrichir ainsi leurs connaissances en matière de santé, sécurité au travail des employeurs et employés et créer une culture de sécurité et santé au travail dans notre région », a-t-elle indiqué. Avant d’inviter tous les acteurs à être des acteurs de prévention des risques professionnels et à créer ainsi une culture de la sécurité car, dit-elle, « les pratiques de travail sûres sauvent des vies et préviennent les accidents ».

Les participants de la rencontre ont salué cette initiative de l’OST

L’initiative de la rencontre est saluée par les acteurs

Pour les partenaires de l’OST, l’initiative de cette rencontre est à saluer. Ils restent convaincus qu’un milieu de travail sûr contribue à la satisfaction des employés, à leur productivité et à leur bien-être global qui ne consiste pas seulement en l’absence de maladies, mais un bien-être physique, mental et social. Pour le directeur régional du travail et de la protection sociale des Hauts-Bassins, Félix Kiemtoré, « cette rencontre est la bienvenue parce qu’elle va permettre aux acteurs d’échanger sur la sécurité et santé au travail afin de leur faire comprendre le bien-fondé et la nécessité pour chaque travailleur d’avoir une certaine sécurité dans l’accomplissement de ses tâches », a-t-il fait savoir.

Le directeur régional du travail et de la protection sociale des Hauts-Bassins, Félix Kiemtoré, salue l’initiative de cette rencontre

Embouchant la même trompette, Lassané Ramdé, chef de service accident de travail et maladies professionnelles au niveau de la CNSS, se réjouit également de l’organisation de cette rencontre au profit des partenaires de l’OST. Il a affirmé que cette rencontre va permettre à beaucoup d’employés et d’employeurs de connaître ainsi les procédures de déclaration des accidents de travail et de maladies professionnelles au niveau de la CNSS.

Le chef de service des affaires sociales au niveau de la direction des ressources humaines de la SOFITEX, Édouard Poda, a exprimé sa gratitude à l’OST pour la marque de reconnaissance

Au cours de la cérémonie, la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a été primée entreprise modèle pour ses efforts en matière de santé et sécurité au travail au cours de ces cinq dernières années. À en croire la Dr Corinne Nadège Ido/Zoundi, cette société a pris à bras le corps la question de la santé et de la sécurité de ses travailleurs à travers la création d’une direction qui s’occupe de cette question au sein de la SOFITEX. Le chef de service des affaires sociales au niveau de la direction des ressources humaines de la SOFITEX, Edouard Poda, a exprimé sa gratitude à l’OST pour cette marque de reconnaissance. Pour sa part, il a salué aussi la tenue de cette rencontre qui, selon lui, va permettre d’évoquer les préoccupations en vue de trouver des solutions.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                          
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique