Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Gouvernance des entreprises publiques : Les administrateurs des sociétés à (...)

Gouvernance des entreprises publiques : Les administrateurs des sociétés à capitaux publics à l’école des bonnes pratiques

LEFASO.NET

lundi 7 septembre 2020

La 21e session de formation des administrateurs des sociétés à capitaux publics se tient, du 7 au 21 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso. Le thème retenu pour cette édition est : « Processus de mise en place de la démarche qualité et implications sur l’amélioration des performances des sociétés à capitaux publics ». Le top de départ des travaux a été donné, ce lundi 7 septembre 2020, par Gisèle Sagnon, conseillère technique du ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat.

Gouvernance des entreprises publiques : Les administrateurs des sociétés à capitaux publics à l’école des bonnes pratiques

Cette formation a été maintenue malgré le contexte sanitaire difficile marqué par la pandémie du Covid-19, au regard de l’intérêt majeur que revêt cette activité du fait de son impact sur la gouvernance des entreprises publiques et parapubliques au Burkina Faso. C’est la conseillère technique du ministre en charge du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Gisèle Sagnon, (représentant le ministre Harouna Kaboré) qui a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.

Selon elle, en organisant les sessions annuelles de formations des administrateurs des sociétés publiques à capitaux publics, le gouvernement entend créer un espace d’échanges et de partage d’expériences dans le but de renforcer les capacités des administrateurs et dirigeants en ce qui concerne les bonnes pratiques de gouvernance d’entreprise.

JPEG - 89.1 ko
Gisèle Sagnon, conseillère technique du ministre du commerce

Cette 21e session de formation vise particulièrement à accompagner les dirigeants des entreprises publiques, à s’approprier les différentes étapes du processus d’implémentation et de mise en place de la démarche qualité en vue de la certification de leurs structures. Toute chose qui, selon Gisèle Sagnon, favorisera la mise en conformité des systèmes d’organisation et de fonctionnement des entreprises avec les standards internationaux.

Le thème retenu pour ce séminaire de formation des administrateurs est : « Processus de mise en place de la démarche qualité et implications sur l’amélioration des performances des sociétés à capitaux publics ». A en croire la représentante du ministre en charge du commerce, ce choix a été souhaité par les administrateurs et conduit par les soins de la direction générale de la promotion de l’entreprise. « Le choix du thème s’inscrit dans la dynamique d’amélioration de la gouvernance des entreprises publiques en matière de pilotage et de gestion. Nous attendons qu’à l’issu de cette formation, tous ceux qui seront formés, aient une bonne maitrise de la démarche qualité. Il s’agit ainsi d’implémenter dans chacune de nos sociétés à capitaux publics, ce concept de qualité pour que chacun se l’approprier afin de le mettre en œuvre », a-t-elle souligné.

JPEG - 64.5 ko
Les administrateurs des sociétés à capitaux publics présents au séminaire de formation

Au cours de ce séminaire, plusieurs modules seront développés au profit des participants, en vue de contribuer à l’amélioration de la performance et de la gouvernance des entreprises. Il s’agit entre autres, des « rôles et responsabilités des organes de gouvernance et de gestion », « le management qualité : historique, principes et concepts clés ; typologie des normes, amélioration des performances », « la norme ISO 9001 : 2015 : exigences et bonnes pratiques internationales » et la « conduite d’un projet de certification ISO 9001 : 2015 : étapes, outils, risques et retours d’expériences », etc.

Ces modules seront dispensés par le cabinet Afrique compétences. Anselme Sam est directeur associé de ladite société. Il est expert en management qualité, sécurité, environnement ; auditeur systèmes normatifs, certifié IRCA et doctorant en sciences de gestion. Il a indiqué que le choix du thème de cette session est « d’une actualité cruciale » parce que les études internationales et sous-régionales chiffrent à 20%, les chiffres d’affaires des entreprises des sociétés qui sont consacrées au norme qualité.

JPEG - 69.5 ko
Anselme Sam du cabinet Afrique Compétences, formateur

« Cela veut dire que la norme qualité coûte chère à l’Etat. Par cette formation, le gouvernement à travers le ministère du commerce vise à permettre aux organes de gouvernance que sont les conseils d’administration et les directeurs généraux, de s’approprier des démarches et des étapes à suivre pour pouvoir arriver à terme à certifier les structures sur la norme ISO 9001 version 2015. C’est une norme internationale qui est élaborée par l’organisation internationale de normalisation qui regroupe aujourd’hui 165 pays à travers le monde dont notre pays est membre à travers l’ABNORM qui s’occupe de la normalisation au Burkina Faso. Donc c’est une norme internationale qui regroupe les bonnes pratiques de gestion et d’organisation d’une structure qui veut connaitre la performance », a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter : « C’est une problématique cruciale pour l’Etat burkinabè dans la recherche de compétitivité d’entreprise à capitaux publics. A travers la version 2015 qui est la version d’actualité à l’échelle internationale, nous avons 309 bonnes pratiques contenues dans ce référentiel. Toute structure qui veut connaitre la performance, qui veut avoir une certaine renommée et qui veut faire preuve d’une bonne organisation, doit pouvoir mettre en œuvre progressivement ces 309 chantiers afin de bénéficier de cette reconnaissance internationale ». Cette session de formation sera ainsi mise à profit pour passer en revu ces 309 exigences avec les participants.

Les administrateurs organisent une collecte de poches de sang pour sauver des vies
Au cours de cette rencontre, il est également prévu deux activités entrant dans le cadre de la responsabilité sociale des entreprises, à savoir une collecte de poches de sang et des visites touristiques dans la ville de Sya. Pour la conseillère technique du ministre du commerce, Gisèle Sagnon, « l’objectif visé à travers l’opération de collecte de poches de sang est de contribuer à renforcer les stocks de sang pour la période hivernale en cette période difficile de recrudescence du paludisme et de répondre à l’appel du Chef de l’Etat, à l’endroit de tous les Burkinabè lors du lancement de la série de collecte de sang dans les institutions de la république ».

JPEG - 87.3 ko
Bourahima Sanou, maire de la commune de Bobo-Dioulasso

Quant aux visites touristiques, elles entrent dans le cadre de la promotion touristique avec la visite du musée communal de Bobo-Dioulasso et le mausolée Guimbi Ouattara. Toutefois, elle a exhorté les participants à faire de ce cadre, un lieu de partage d’expériences et de réflexion. Toute chose qui, dit-elle, permettra une plus grande efficacité dans la gestion des sociétés burkinabè.

Présent à cette cérémonie d’ouverture des travaux, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou, s’est réjoui de la tenue de ce séminaire dans la ville de Sya. « Les deux activités inscrites au programme, à savoir une visite touristique et une collecte de sang des participants sont relatives à la responsabilité sociale des entreprises au profit de la commune de Bobo-Dioulasso et nous nous réjouissons. Ce geste de don de sang va contribuer sans nul doute à sauver des vies au grand bonheur des habitants de la ville de Sya. La visite permettra également de découvrir les richesses culturelles de notre commune », s’est-il réjoui.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter