Nous sommes le  

Accueil > Actualité > « Campagne FasoNooma » : L’OIM sensibilise les Bobolais sur les risques et les (...)

« Campagne FasoNooma » : L’OIM sensibilise les Bobolais sur les risques et les alternatives à la migration irrégulière

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini

dimanche 14 avril 2019

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a organisé, le mardi 9 avril 2019 à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso, une campagne de sensibilisation dénommée « FasoNooma » pour informer les populations sur les dangers et les alternatives à la migration irrégulière.

« Campagne FasoNooma » : L’OIM sensibilise les Bobolais sur les risques et les alternatives à la migration irrégulière

La migration irrégulière, que ce soit pour des raisons économiques ou sociales, comporte de nombreux risques. Pour l’OIM, les migrations s’effectuant dans des conditions décentes et respectueuses des droits humains, profitent à la fois aux migrants et à la société tout entière. La campagne « FasoNooma », qui veut dire que « le Burkina est bon » en langue mooré, sensibilise sur ces réalités.
« FasoNooma vise à informer sur les dangers mais aussi sur les services qui s’offrent à ceux qui ont des difficultés sur les parcours migratoires », a expliqué Aicha Pitroipa.

Au cours de cette soirée de sensibilisation, les participants ont suivi une projection de film sur les témoignages d’anciens migrants, des prestations théâtrales et artistiques sur les risques liés à la migration irrégulière.
Selon madame Pitroipa, l’OIM travaille sur des programmes de prévention ciblant notamment les jeunes qui sont de potentiels candidats à la migration mais met surtout l’accent sur les opportunités de réussite qu’il y a au Burkina Faso. « Nous voulons montrer à ces jeunes qu’il est possible de réussir chez eux », a-t-elle indiqué.

JPEG - 66 ko
Aicha Pitroipa

Elle a aussi ajouté que l’OIM n’est pas contre la migration. « La migration fait partie de la vie. Si vous voulez aller en migration, c’est votre droit mais préparez-vous. Prenez des renseignements auprès des structures qui peuvent vous renseigner, assurez-vous de ce qu’il faut dans le pays d’accueil », a souligné Aicha Pitroipa.

Par ailleurs, elle invite le public sorti nombreux, à faire passer le message autour d’eux ainsi que dans leur famille. Au terme de cette soirée, Sidiki Sanou, représentant le chef de canton des Bobo mandarè, déconseille aux fils et filles du pays, de migrer de façon irrégulière parce qu’il y a plus de souffrance que de richesses à en tirer. Il demande aux jeunes de rester chez eux travailler pour gagner leur pain quotidien. « Ce soir, nous avons appris qu’il y a beaucoup de personnes qui sont parties et qui ne sont jamais revenues. On n’a pas forcément besoin d’aller vivre ce calvaire-là », a-t-il déploré.

JPEG - 44.7 ko
Prestation théatrale

L’OIM s’est installée au Burkina Faso en 2003 et travaille de concert avec le gouvernement afin d’assurer une meilleure réponse aux défis liés à la gestion des flux migratoires. En étroite collaboration avec les autorités burkinabè, les partenaires locaux et internationaux et la société civile, l’action de l’OIM se matérialise à travers différents programmes concernant principalement la protection et l’assistance aux migrants en situation de vulnérabilité, l’assistance au retour volontaire et la réintégration socioéconomique des migrants de retour, le renforcement de capacités techniques et opérationnelles en matière de gestion de frontières, les campagnes d’information et de sensibilisation sur les risques de la migration irrégulière, l’appui dans la formulation des politiques de gestion des migrations, la lutte contre la traite des êtres humains, la migration et le développement.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

  • Sidiki Sanou, répresentant du chef des cantons

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter