Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Filière coton : Les producteurs veulent redonner au Burkina sa place de (...)

Filière coton : Les producteurs veulent redonner au Burkina sa place de leader en Afrique

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini

lundi 10 juin 2019

Les producteurs de coton du Burkina Faso s’engagent à redonner au pays sa place de leader en matière de production cotonnière en Afrique. L’annonce a été faite ce lundi 10 juin 2019, au cours d’un point de presse à Bobo-Dioulasso. Ce cadre d’échanges avec les professionnels des médias se voulait un canal efficient pour informer les producteurs et l’opinion publique, des mesures d’accompagnement prises par l’État afin de soutenir les acteurs de la filière dans une perspective de relance durable de la production cotonnière au Burkina Faso.

Filière coton : Les producteurs veulent redonner au Burkina sa place de leader en Afrique

Cette annonce fait suite à un certain nombre d’actions envisagées par le gouvernement burkinabè, en vue de relancer la production du coton. En effet, les campagnes agricoles 2017-2018 et 2018-2019 se sont soldées par des contreperformances successives. En témoigne le niveau de production de 434 717 tonnes de coton graine enregistré au titre de la campagne 2018-2019, soit une baisse de l’ordre de 29% par rapport à la campagne de 2017-2018. Ces contreperformances ont occasionné des impayés internes et externes et une forte baisse des revenus des cotonculteurs.

C’est au regard de toutes ces difficultés que le conseil d’administration de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB), accompagné des présidents provinciaux, a rencontré à deux reprises les responsables des sociétés cotonnières dans le but d’anticiper et de trouver des solutions idoines. « Le conseil d’administration a rencontré également le président du Faso pour exposer les difficultés que vivent les producteurs de coton depuis la campagne agricole 2017-2018 », a rappelé Sibiri Dao, secrétaire général du conseil d’administration de l’UNPCB.

Très soucieux du devenir des populations, notamment des producteurs de coton, le gouvernement burkinabè a ainsi pris plusieurs mesures. « Dans la perspective d’un bon déroulement de la campagne cotonnière 2019-2020 et afin de permettre une relance durable de la production cotonnière, le gouvernement a examiné et adopté, en conseil des ministres du 3 avril 2019, une réduction des prix de cession des engrais et des insecticides grâce à une subvention de 13,621 milliards de francs CFA », a laissé entendre Sibiri Dao.

Selon les conférenciers, le prix d’achat plancher du coton graine a augmenté, passant à 265 F/kg grâce à un « soutien exceptionnel » de l’État. Dans l’objectif d’une relance durable, le gouvernement a octroyé une subvention de 11 331 109 008 francs CFA en vue de l’apurement des impayés internes des producteurs enregistrés au titre des campagnes 2017-2018 et 2018-2019.

Par ailleurs, l’appui de l’AICB a été destiné à l’apurement des impayés internes de la campagne 2018-2019 à raison de 10 F/kg de coton graine produit, soit environ 4,350 milliards de francs. Les sociétés cotonnières, quant à elles, ont apporté une subvention de 2,309 milliards de francs pour réduire le prix des insecticides à 7 000 F la dose à l’hectare.

Pour l’UNPCB, ces mesures prises témoignent de la volonté de tous les acteurs de créer les conditions favorables pour une relance effective et durable de la production cotonnière au Burkina Faso. À en croire les conférenciers, le comité de haut niveau de suivi de la relance de la production cotonnière au Burkina, à travers sa feuille de route, veillera à la mise en œuvre effective de l’ensemble de ces mesures et accompagnera les producteurs pour le bon déroulement de la campagne 2019-2020.

Le comité de haut niveau a été mis en place, suivant les instructions du président Roch Kaboré, au cours d’un atelier qui a eu lieu à Ouagadougou du 11 au 13 mars 2019. Ledit comité a pour mission de relancer la filière cotonnière au bout des trois prochaines campagnes agricoles. Ce comité a aussi examiné la qualité des semences de coton destinées à la campagne agricole 2019-2020 et rassuré les producteurs avant le début de cette campagne.

Les conférenciers ont tenu à remercier le président du Faso et son gouvernement pour tout l’accompagnement apporté aux cotonculteurs. Ils ont affirmé qu’ils ne ménageront aucun effort pour redonner au Burkina sa place de leader en matière de production cotonnière sur le continent.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Clair de lune voilé, Humididté : 78%
Max : °C
Min : °C

26°C
Clair de lune voilé
Jeudi
Inconnu
22|27°C
Vendredi
Orage
21|27°C
Samedi
Orage
21|25°C
Dimanche
Orage épars
21|27°C
Lundi
Orage
21|28°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter