Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Promotion de l’éducation inclusive : L’ODDS examine la mise en œuvre de son (...)

Promotion de l’éducation inclusive : L’ODDS examine la mise en œuvre de son plan d’action

LEFASO.NET | Par Haoua Touré

jeudi 27 juin 2019

Dans le cadre de la promotion de l’inclusion des personnes handicapées, l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) a organisé, le jeudi 27 juin 2019 à Bobo-Dioulasso, sa deuxième conférence régionale sur l’éducation inclusive. Ce fut l’occasion de sensibiliser et de plaider auprès des différents acteurs pour l’accès des enfants et des jeunes en situation de handicap à l’éducation.

Promotion de l’éducation inclusive : L’ODDS examine la mise en œuvre de son plan d’action

Après la mise en place en 2018, à la première conférence régionale, d’un Plan d’action pour l’éducation inclusive avec les forces vives de la région des Hauts-Bassins, l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) a organisé, le jeudi 27 juin 2019 à Bobo-Dioulasso, la deuxième conférence régionale pour la mise en œuvre de ce plan d’action.

Cette conférence a pour objectifs de contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de l’éducation inclusive (adoptée en juillet 2018), promouvoir l’accès à l’éducation des enfants et des jeunes handicapés des Hauts-Bassins, amener les acteurs à s’approprier et à mettre en œuvre le Plan d’action régional pour l’éducation inclusive.

Aussi, la conférence entre en étroite ligne de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de l’éducation inclusive (SNDEI), et se veut un cadre de réflexion, d’interpellation et d’engagement pour l’accès à l’éducation des enfants handicapés dans les Hauts-Bassins.

À cet effet, des actions concrètes en lien avec cette stratégie ont été posées au cours de la cérémonie : remise du Plan d’action régional validé aux autorités et aux participants, signature d’une pétition sur la mise en œuvre de ce plan d’action.

D’autres activités ont été également au programme. Il s’agit de la projection d’un film documentaire sur les pratiques de l’éducation inclusive dans les Hauts-Bassins ainsi que des communications sur l’éducation inclusive.

Selon sœur Rebecca Toé, secrétaire exécutive de l’ODDS, il y a eu des avancées positives un an après la mise en place du Plan d’action régional sur l’éducation inclusive. Cependant, la récolte de fonds auprès des partenaires financiers est nécessaire pour une mise en œuvre effective du plan.

L’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) est une structure créée par l’Institut des sœurs de l’Annonciation de Bobo-Dioulasso, en vue d’accompagner le développement de ses œuvres sociales au profit des couches vulnérables. Légalement reconnue en 2014, l’organisation intervient dans plusieurs secteurs du développement dont l’éducation, la santé, la promotion féminine, la protection des enfants et la promotion de l’inclusion des personnes handicapées.

Avec la création de l’ODDS, l’institut entend renforcer son engagement dans la défense et la promotion de l’intérêt des couches défavorisées de la société, d’où l’intégration du Programme handicap et développement inclusif particulièrement destiné à la promotion de l’inclusion socio-économique des enfants et jeunes en situation de handicap de 0 à 25 ans. Ainsi, plus de 2 500 enfants et jeunes en situation de handicap bénéficient chaque année de l’accompagnement de l’ODDS dans le cadre de ce programme.

C’est aussi dans ce cadre que l’ODDS a initié, en 2018, une conférence régionale sur l’éducation inclusive dans les Hauts-Bassins, dans l’objectif de sensibiliser et plaider pour l’accès des enfants handicapés à l’éducation publique.

Venue spécialement des Pays-Bas pour représenter la Fondation Liliane, partenaire financier de l’ODDS, Géke Appeldoorn place sa foi en l’éducation, gage de développement d’un pays, mais aussi facteur d’inclusion et moyen pour les enfants en situation de handicap d’évoluer dans la vie, de s’autonomiser et de gagner des revenus pour ne dépendre ni de la société ni de la famille. Elle a dit sa satisfaction pour ce qui concerne le plan d’action, car ce plan montre la part de responsabilité de tous les acteurs (l’État avec ses services, le privé, les ONG…) dans l’éducation inclusive.

Le conseiller technique du gouverneur des Hauts-Bassins, Inoussa Belem, représentant le gouverneur Antoine Atiou, patron de la cérémonie, a adressé ses remerciements à la Fondation Liliane et salué l’initiative de l’ODDS. Il a également souligné que la signature de la pétition par les autorités présentes symbolise leur engagement à travailler pour une éducation inclusive pour que, désormais, tous les enfants en situation de handicap dans les Hauts-Bassins aient accès non seulement à l’école, mais aussi à une éducation de qualité.

La conférence a regroupé environ 140 personnes dont des responsables de l’Education nationale, des autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses, ainsi que des représentants des OSC et associations œuvrant dans le domaine de la protection et de la promotion des personnes handicapées.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter