Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Lycée scientifique de Bobo-Dioulasso : Les travaux de construction accusent (...)

Lycée scientifique de Bobo-Dioulasso : Les travaux de construction accusent du retard

LEFASO.NET

mardi 2 juillet 2019

Le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, accompagné de celui de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Pr Alkassoum Maïga, ont visité, le lundi 1er juillet 2019, des infrastructures scolaires, notamment le chantier de construction du lycée scientifique de Bobo-Dioulasso. L’objectif de cette visite était de vérifier l’état d’avancement des travaux.

Lycée scientifique de Bobo-Dioulasso : Les travaux de construction accusent du retard

C’est une délégation visiblement insatisfaite qui repart à l’issue de la visite du chantier de construction du lycée scientifique national de Bobo-Dioulasso. Initialement prévue pour le 10 juillet 2019, la réception de l’infrastructure se fera finalement en fin octobre prochain. En effet, c’est le vendredi 15 février 2019 que les travaux de construction de ce lycée ont été officiellement lancés, pour une duré de 6 mois. A cet effet, le ministre Ouaro avait donné des instructions fermes pour que les entreprises en charge des travaux s’exécutent à temps afin que les anciens et les nouveaux élèves puissent intégrer cet établissement à la rentrée d’octobre prochain.

JPEG - 91.6 ko
Le coordonnateur du projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation, Armand Kaboré

Mais, les travaux sur le chantier ont connu un retard dû à un problème technique, selon le coordonnateur du projet d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation, Armand Kaboré. A l’en croire, les difficultés étaient liées surtout à l’approbation du plan entre le laboratoire national du bâtiment et des travaux publics et les entreprises sélectionnées. « Ce problème a duré plus de trois mois », a-t-il précisé.

Toutefois, il rassure que des stratégies sont en train d’être développées pour rattraper le retard.

Le ministre en charge de l’éducation nationale a une fois de plus donné des instructions fermes, pour que les entreprises en charge des travaux puissent respecter le nouveau délai. Il a par ailleurs insisté sur la qualité des bâtiments qui seront réceptionnés dans les jours à venir. « Les différents plans ont été approuvés et les entreprises se sont engagées pour nous faire réceptionner les bâtiments pour fin octobre. Nous avons insisté sur la qualité de ces infrastructures », a laissé entendre Pr Stanislas Ouaro.

JPEG - 88.9 ko
Pr Stanislas Ouaro, ministre en charge de l’éducation nationale

Selon lui, « aucun pays ne peut se développer sans ingénieurs qualifiés, sans ressources humaines de qualité ». C’est à cet égard que le gouvernement burkinabè s’est engagé à orienter encore plus d’élèves dans les sciences et technologies et l’enseignement des mathématiques. La première promotion d’élèves scientifiques ont été recrutés et orientés essentiellement en série C dans les villes de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso et suivent les cours dans des établissements d’emprunts qui ne sont malheureusement pas adaptés à leur formation.

D’où la nécessité de construire ces lycées scientifiques dans les 13 régions du pays. Ces lycées scientifiques, au-delà de la formation d’ingénieurs, vont permettre de renforcer le nombre d’enseignants en mathématiques, physique qui n’existent presque plus. Les élèves pourront ainsi avoir accès aux matériels et infrastructures (laboratoire, bibliothèque) nécessaires pour étudier dans de meilleures conditions et à tout moment.

JPEG - 83.4 ko
Cheick Kanté, représentant résident de la banque mondiale

Situé au secteur 23 de Bobo-Dioulasso, le lycée scientifique sera bâti sur une superficie de plus de 4 hectares pour un coût d’environ 2 milliards 600 millions de FCFA financé par la Banque mondiale. Il comportera un bloc pédagogique (salles de classe et d’étude, laboratoires), un bloc administratif, un bloc hébergement (filles, garçons, enseignants et personnel administratif), un complexe sportif olympien, une salle des fêtes, une infirmerie, un parking… En somme, un complexe avec toutes les commodités pour assurer de bonnes conditions d’études aux élèves.

La construction du « futur joyau » est entièrement financée par la Banque mondiale, représentée à cette sortie de terrain par une délégation dirigée par Cheick Kanté, représentant résident de ladite institution. Il a indiqué que « l’éducation qui est le pilier de l’objectif capital humain du PNDES, est aussi une priorité pour la Banque mondiale ». C’est pourquoi, il estime que la construction des lycées scientifiques est une innovation qui va révolutionner l’éducation au Burkina Faso. Il a également exprimé la satisfaction de la Banque mondiale d’accompagner ce projet.

En marge de ce chantier, certaines infrastructures ont également fait l’objet de la visite de la délégation. Il s’est agi de la visite du deuxième lycée en location vente à Bobo-Dioulasso et du complexe scolaire Rockseed qui accueille actuellement les « élèves scientifiques ». Rockseed est un établissement privé laïc mixte sis au secteur 31 de la ville de Bobo Dioulasso, précisément sur la route de Léguéma. C’est un établissement qui a pour objectif de dispenser un enseignement (général et technique) conforme au programme officiel au Burkina Faso.


Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Orage, Humididté : 94%
Max : °C
Min : °C

23°C
Orage
Vendredi
Orage épars
21|28°C
Samedi
Orage épars
21|29°C
Dimanche
Orage
21|30°C
Lundi
Orage épars
21|30°C
Mardi
Orages isolés
21|29°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter