Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Commune rurale de Bama : Le projet de lotissement spécial du maire fait (...)

Commune rurale de Bama : Le projet de lotissement spécial du maire fait grincer des dents

LEFASO.NET

mardi 26 mai 2020

Des populations de la commune rurale de Bama ont battu le pavé, le vendredi 22 mai dernier, pour exprimer leur opposition au projet de lotissement spécial du maire de ladite commune. Cette décision, qui a été approuvée par le conseil municipal à l’issue d’une session extraordinaire, n’est pas du goût des manifestants, qui qualifient ce lotissement d’illégal. Ce mardi 26 mai 2020, nous avons ainsi joint au téléphone le maire de Bama, Lansina Gondé, pour en savoir davantage.

Commune rurale de Bama : Le projet de lotissement spécial du maire fait grincer des dents

Le projet de lotissement spécial du maire de la commune de Bama, située à quelques kilomètres de Bobo-Dioulasso, fait des grincements de dents au sein de la communauté. En effet, selon le premier responsable de ladite commune, Lansina Gondé, cette autorisation a été conjointement signée par les ministres en charge de l’Urbanisme et de l’Administration territoriale. Délivrée le 23 avril dernier, cette autorisation permet au maire de lotir 300 hectares dont 100 hectares à Bama, 100 hectares à Badara et 100 hectares à Soyouléni, avec des parcelles d’une taille moyenne de 240 m².

A l’en croire, la commune de Bama devient un grand pôle de croissance, d’où cette nécessité d’aménager d’autres parcelles. Il a souhaité que Bama, dans cinq ou dix ans, puisse ressembler un peu à Bobo-Dioulasso. En effet, par le biais du barrage de Samendeni, la commune de Bama a bénéficié d’une plaine agro-alimentaire de 100 hectares. Toute chose qui fait d’elle un pôle de croissance. Le conseil municipal, sous l’égide de son président, Lansina Gondé, avait ainsi approché le ministère de l’Urbanisme pour voir s’il y avait une possibilité d’aménager des villages de Bama. C’est ainsi qu’il a reçu l’autorisation pour l’aménagement de trois villages, avec une superficie de 300 hectares.

Cette autorisation obtenue a été présentée à l’ensemble du conseil municipal, le vendredi 22 mai dernier, au cours de sa première session extraordinaire de l’année 2020. A cette rencontre, ce sont 37 conseillers sur 46 qui ont répondu présents. Ces derniers ont souhaité que ce nouveau lotissement soit fait dans la transparence. Chose promise par le maire, qui a demandé à tous les conseillers de mettre la main à la pâte pour que l’opération se déroule comme ils le souhaitent.

Des populations s’opposent au projet de lotissement du maire

JPEG - 71.5 ko
Les populations de Bama manifestent contre le projet de lotissement du maire

Dès l’annonce du projet, des centaines de manifestants sont sortis dans les rues pour exprimer leur opposition au lotissement spécial, qu’ils qualifient d’illégal. Ainsi, ils ont réclamé l’arrêt immédiat de toute activité relative au lotissement. Selon nos confrères du journal Ouest-info.net, ces manifestants estiment que le chef du village de Bama et la population n’ont pas été informés d’un quelconque projet de lotissement. C’est la raison pour laquelle le chef du village, Oumarou Sanou, aurait adressé une lettre au maire pour lui signifier son opposition au projet. Selon le chef, dans la réponse à sa lettre, le maire lui aurait manqué de respect et de considération.

Une affirmation que le maire rejette en bloc car, dit-il, « je ne pourrai jamais manquer de respect au chef du village de Bama. Chez moi à la maison, je ne manque pas de respect à mes propres enfants, à plus forte raison manquer de respect à un chef ». Selon lui, il fallait d’abord présenter l’autorisation de lotissement aux conseillers afin d’avoir leur avis, avant d’entamer une quelconque démarche auprès des autres acteurs. « Tant que les conseillers ne donnent pas leur quitus et ne disent pas qu’ils sont d’accord à l’unanimité, je ne pouvais pas aller voir le chef du village. Aujourd’hui, tous les conseillers sont tous d’accord pour qu’on fasse des aménagements dans la commune de Bama », a-t-il signifié.

Pour terminer, le maire a laissé entendre que toute allégation faisant cas d’un lotissement déjà effectué dans la commune de Bama est fausse. « Lorsque certains ont appris que j’ai reçu le document, c’est devenu la guerre. Ils disent que le maire a commencé le lotissement. A ma connaissance, je n’ai pas encore fait d’aménagement. Je ne peux pas me permettre d’aller prendre les terres de quelqu’un et faire un lotissement sans qu’il ne soit au courant des closes. C’est une guerre politique qui ne dit pas son nom », a-t-il ajouté.

Le maire Lansina Gondé a affirmé qu’avant le début des travaux, il ira auprès du chef du village de Bama, du chef de canton de Bobo-Dioulasso, de la communauté musulmane, de la communauté chrétienne et de toute autre autorité coutumière ou morale, afin de demander leurs bénédictions et leur accompagnement pour la réussite de cette opération de lotissement.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter