Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Université Nazi-Boni : Des journées doctoriales pour booster les travaux de (...)

Université Nazi-Boni : Des journées doctoriales pour booster les travaux de recherches

LEFASO.NET

vendredi 24 juillet 2020

L’Université Nazi-Boni organise, du 23 au 25 juillet 2020, la première édition des Journées doctoriales du Laboratoire d’algèbre, de mathématiques discrètes et d’informatique (LAMDI) sous le thème « Sciences et innovations au service du développement durable ». Cette activité permettra aux doctorants de travailler en groupe pluridisciplinaire, de développer leurs réseaux et de valoriser leurs compétences afin de parfaire leurs projets professionnels.

Université Nazi-Boni : Des journées doctoriales pour booster les travaux de recherches

Le président de l’Université Nazi-Boni, Pr Macaire Ouédraogo, a procédé, le jeudi 23 juillet 2020, à l’ouverture des Journées doctoriales du Laboratoire d’algèbre, de mathématiques discrètes et d’informatique (LAMDI) placées sous le thème « Sciences et innovations au service du développement durable ».

A la cérémonie d’ouverture, le Pr titulaire en Mathématiques discrètes, Théodore Marie Yves Tapsoba, directeur du LAMDI, a souligné l’importance de ce thème en ce sens qu’« il faut que la science soit au service du développement, que les résultats de la recherche puissent servir au développement de notre pays et même au développement de l’humanité ».

Ces journées, qui se dérouleront du 23 au 25 au Centre de recherche et de formation (CFR) de Bobo-Dioulasso, permettront un encadrement efficient des étudiants-chercheurs pour des thèses de qualité.

JPEG - 47.5 ko
Le Pr titulaire en Mathématiques discrètes, Théodore Marie Yves Tapsoba, directeur du LAMDI

Au cours de ces 72 heures d’activités, 18 doctorants du LAMDI soumettront à appréciation leurs travaux de recherche.

Selon le Pr Macaire Ouédraogo, cette première édition des doctoriales constitue un cadre d’introspection du parcours scientifique franchi, à travers les exaltants travaux réalisés par les doctorants sous la supervision des enseignants. « Les doctorants constituent de puissants moteurs de développement socio-économique qui vont permettre un jour d’affranchir notre pays des jougs du sous-développement », a-t-il lancé. Le président de l’université n’a pas manqué de féliciter et remercier le professeur titulaire en Mathématiques discrètes, Théodore Marie Yves Tapsoba, qui consacre son temps à faire avancer les mathématiques au Burkina Faso.

JPEG - 75.4 ko
Les encadreurs des doctorants du LAMDI

Pour la doctorante en 2e année d’informatique Lydie Koné Tapsoba, également enseignante à l’IBAM, c’est une très belle initiative qui permet de rencontrer d’autres personnes qui travaillent sur le même thème, pour partager des expériences. Ainsi, elle attend de ces journées beaucoup d’ouverture, d’accompagnement et de relations.

Après 25 d’existence, l’Université Nazi-Boni compte à ce jour sept établissements, deux centres universitaires, un centre d’excellence et trois écoles doctorales. Les écoles doctorales ont contribué à la formation de nombreux docteurs qui exercent dans plusieurs secteurs de la société tels que les universités, les institutions régionales et internationales, les ONG…

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

  • Pr Macaire Ouédraogo, président de l'Université Nazi-Boni
  • Lydie Koné/Tapsoba, doctorante en 2e année d'informatique, enseignante à (...)
  • Les doctorants du Laboratoire d'algèbre, de mathématiques discrètes et (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter