Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement : WaterAid est ses (...)

Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement : WaterAid est ses partenaires dressent le bilan d’une année de mise en œuvre

LEFASO.NET | Par Haoua Touré

mercredi 18 décembre 2019

L’ONG WaterAid a organisé, le mercredi 18 décembre 2019 à Bobo-Dioulasso, la 1re session du Comité technique de suivi du Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades et des Hauts-Bassins. Ce cadre d’échanges permettra d’apprécier les performances d’une année de mise en œuvre du projet, de formuler des recommandations et de planifier les activités à venir.

Projet de promotion de l’hygiène et l’assainissement : WaterAid est ses partenaires dressent le bilan d’une année de mise en œuvre

Dans le cadre du projet Promotion de l’hygiène et de l’assainissement familial dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins et des Cascades, WaterAid a organisé, le mercredi 18 décembre 2019 à Bobo-Dioulasso, sa 1re session du Comité technique de suivi (CTS) dudit projet.

Ce projet bénéficie du financement de la Coopération danoise (Danida) et est mis en œuvre par WaterAid, en partenariat avec l’ADAE, Munyu, Varena-Asso et l’Ocades, sur une durée de 30 mois à compter du 1er juillet 2018.

Le projet a pour objectif de contribuer à améliorer durablement un accès équitable aux services d’hygiène et d’assainissement pour les populations des régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades et des Hauts-Bassins ; l’émergence d’opérateurs locaux de fourniture des services d’eau potable et d’assainissement des eaux usées et excrétas.

JPEG - 82.5 ko
Eric D. Mamboué Directeur pays de Wateraid Burkina

Dans sa mise en œuvre, plusieurs activités ont été réalisées par WaterAid et ses partenaires. Il s’agit entre autres des déclenchements ATPC dans plus de 588 communautés, la réalisation/réhabilitation de près de 9 000 latrines familiales, l’accompagnement des ménages dans la réalisation des puisards, la réalisation de campagnes de sensibilisation pour le changement de comportement en hygiène, avec plus de 3 700 Postes d’eau potable distribués, pour ne citer que ces exemples.

Pour le directeur pays de WaterAid Burkina, Eric D. Mamboué, cette première session du CTS se veut un cadre d’échanges qui permettra d’apprécier les performances d’une année de mise en œuvre du projet, de formuler des recommandations et de planifier les activités à venir. Il a souligné qu’il ne s’agit pas juste de faire un projet parce qu’ils veulent le faire mais que ce soit un projet qui aura un impact sur les communautés avec des résultats palpables du point de vue de l’hygiène et de l’assainissement. Le pays étant un peu en arrière par rapport à l’adoption des bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement en milieu rural, ce projet vise à combler ce manque.

Ainsi, Eric Mamboué a exhorté les participants à des débats francs et constructifs pour la bonne poursuite de la mise en œuvre du projet car, dit-il, après une année d’exécution, il faut s’assurer qu’on est sur le bon chemin et procéder, si nécessaire, à des ajustements pour pouvoir atteindre les objectifs et statistiques du projet.

André Patindé Nonguierma, directeur général de l’assainissement du ministère de l’Eau et de l’Assainissement et président du Comité technique de suivi (CTS) du projet, pour sa part, soutient que le projet va contribuer à élever le niveau de l’assainissement car le Burkina s’est engagé à atteindre les objectifs de développement durable pour que, d’ici 2030, tous les Burkinabè puissent avoir accès à des conditions sécurisées adéquates d’assainissement.

JPEG - 86.5 ko
André Patindé Nonguierma Directeur Général de l’assainissement du ministère de l’Eau et de l’Assainissement et président du Comité Technique de Suivi du projet

Il n’a pas manqué de préciser que le projet bénéficie du financement de la Coopération danoise (Danida). Le Comité technique de suivi, quant à lui, permet au ministère de l’Eau et de l’Assainissement de suivre ce qui se passe. M. Nonguierma espère donc que des dispositions vont être mises en place pour un bon encadrement.

Sont invités à la présente session, les membres du comité technique avec, en tête, le ministère de l’Eau et de l’Assainissement représenté par la Direction générale de l’assainissement et de l’eau, les partenaires de mise en œuvre du projet, les autorités communales et le Conseil régional.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter