Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Ramadan 2022 : A Bobo-Dioulasso, le président de l’ALT a salué la mémoire des (...)

Ramadan 2022 : A Bobo-Dioulasso, le président de l’ALT a salué la mémoire des victimes du terrorisme

Lefaso.net

lundi 2 mai 2022

Le président de l’Assemblée législative de la transition (ALT), Aboubacar Toguyeni, a salué la mémoire des victimes du terrorisme ce lundi 2 mai 2022. C’était au cours de la grande prière marquant la fin du mois de Ramadan à Bobo-Dioulasso. Il a saisi la même occasion pour inviter les fidèles musulmans à demeurer dans la prière pour la paix et la stabilité au Burkina Faso.

Ramadan 2022 : A Bobo-Dioulasso, le président de l’ALT a salué la mémoire des victimes du terrorisme

La communauté musulmane du Burkina Fao célèbre, ce lundi 2 mai 2022, la fête de l’Aïd-El-Fitr ou la fête de Ramadan, marquant la fin du jeûne musulman. À Bobo-Dioulasso, c’est l’imam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou, qui a dirigé la grande prière à la place Wara-Wara. En ce jour qui consacre la fin de ce mois de pénitence, les fidèles n’ont pas manqué de louer Dieu et de le remercier de leur avoir permis de faire le jeûne en bonne santé.

Une occasion aussi pour demander au Tout-Puissant d’exaucer les prières et de pardonner tous les péchés.
Ainsi, après un mois d’efforts, de dévotion, d’abstinence et d’intenses prières, les fidèles du Burkina Faso célèbrent ce jour, la fête de Ramadan. Invocations, prêches et bénédictions, sont les temps forts qui ont marqué cette grande prière matinale de la célébration du Ramadan. Après avoir effectué les deux rakats de la prière, l’imam Siaka Sanou a procédé à la lecture de son sermon en arabe.

JPEG - 88.3 ko
Les autorités de la région ont prié aux côtés des fidèles musulmans

Au regard de la situation nationale, le contenu de son message était beaucoup plus axé sur la paix, la sécurité au Burkina Faso, la cohésion sociale et surtout le renforcement de la foi musulmane.

Il a ainsi invité tous les filles et fils du pays à cultiver le dialogue et la cohésion sociale au sein de leur communauté. L’imam Siaka Sanou a par ailleurs rappelé la nécessité pour tout un chacun de promouvoir la culture de la paix, le pardon et la cohésion sociale au Burkina Faso. « Dans son message, le grand imam a rendu grâce à Dieu pour cette journée de célébration. Il a ensuite prié pour le pays et pour les autorités du pays. Il a prié pour que revienne la paix et la stabilité au Burkina », a expliqué El Hadj Ibrahim Dembélé de la communauté musulmane.

JPEG - 87.3 ko
El Hadj Ibrahim Dembélé de la communauté musulmane de l’Ouest

Il est de coutume chaque année pour les autorités administratives et politiques de la région des Hauts-Bassins ainsi que pour la communauté catholique, d’accompagner les musulmans dans les moments de fête. La tradition a été respectée cette année. Parmi les autorités présentes à la grande prière, on note la présence du président de l’Assemblée législative de la transition, du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, des Haut-commissaires des provinces du Houet et du Kénédougou, etc.

C’est aussi une occasion pour les autorités du pays, de traduire leur reconnaissance à l’endroit de la communauté musulmane pour toutes les prières dites pour la paix au pays. Le président de l’ALT a saisi cette occasion pour s’incliner devant la mémoire des victimes du terrorisme et de façon générale, devant la mémoire de tous ceux qui sont décédés. Un hommage a été rendu également à toutes ces personnes déplacées internes.

JPEG - 84.9 ko
Le président de l’Assemblée législative de la transition, Aboubacar Toguyeni, a rendu hommage aux victimes du terrorisme

« Je voudrais saluer la mémoire de tous ceux qui nous ont quitté et particulièrement les victimes du terrorisme. J’ai une pensée pour tous les déplacés qui ont fui leur village pour se retrouver dans des conditions difficiles, qui les empêchent de pratiquer leur foi comme nous le faisons aujourd’hui. Nous avons une pensée pieuse pour toutes ces personnes. Ensuite nous prions pour le Burkina, afin que la paix et la sécurité reviennent au pays et qu’il y est une entente entre toutes les couches sociales », a laissé entendre le président Aboubacar Toguyeni.

La délégation de la communauté catholique de Bobo, représentant Mgr Paul Ouédraogo, est venue communier avec la communauté musulmane en ce jour de fête. Une manière pour la délégation, d’exprimer la solidarité et la fraternité des fidèles catholiques de Bobo-Dioulasso à leurs frères musulmans et leur présenter les vœux de bonne et heureuse fête.

Ousmane Sanou est un fidèle musulman. Il dit être venu prier Dieu pour la paix au Burkina Faso, mais aussi, lui rendre grâce pour les bénédictions reçues durant ce mois de Ramadan. Pour sa part, il a rendu hommage aux forces de défense et de sécurité qui veillent jour et nuit pour assurer la sécurité des biens et des personnes.
L’ambiance des jours de fête musulmane n’a pas manqué dans la ville de Sya, notamment le partage des repas, le port de nouveaux habits et toute autre ambiance marquent leur présence dans la fête du Ramadan à Bobo-Dioulasso.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter