Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Burkina Science/Recherche : Un colloque international pour la préservation (...)

Burkina Science/Recherche : Un colloque international pour la préservation de nature

Lefaso.net

mercredi 21 septembre 2022

L’université Nazi Boni du Burkina et l’université Alioune Diop de Bambey du Sénégal organisent un colloque international sur le thème « Biodiversité, écosystèmes, changement climatique et exploitation des ressources naturelles » du 20 au 23 septembre 2022 à Bobo-Dioulasso.

Burkina Science/Recherche : Un colloque international pour la préservation de nature

Ce colloque est organisé à l’intention des enseignants chercheurs, chercheurs, et des décideurs qui s’intéressent aux domaines de la biodiversité, des écosystèmes et de l’exploitation des ressources naturelles dans un contexte de changement climatique.
Son objectif principal est d’échanger les expériences et résultats de la recherche en relation avec le thème du colloque.

Le colloque, qui sera marqué par une session d’échanges et de partage d’expériences scientifiques entre ces différents acteurs, connaît la participation du président de l’Assemblée législative de la transition du Burkina, Pr Aboubacar Toguyeni. Organisé en présentiel et en ligne, il connaît également la participation de quatre autres pays : la Côte-d’Ivoire, le Benin, la RDC et le Tchad.

JPEG - 83.4 ko
Pr Aboubacar Toguyeni, président de l’Assemblée législative de transition du Burkina

Les ressources biologiques sont renouvelables et, gérées correctement, peuvent satisfaire indéfiniment aux besoins de l’humanité. La diversité des systèmes qui assurent leur existence constituent donc les bases essentielles du développement durable. La science coopérative et multidisciplinaire est alors un outil qui permet d’apporter des solutions durables aux décideurs des pays du monde entier, particulièrement en développement pour une gestion durable des ressources naturelles, de la biodiversité et des écosystèmes.

C’est dans un tel contexte que se tient ce colloque qui se veut un cadre d’échanges scientifiques entre enseignants chercheurs, chercheurs, étudiants et même décideurs politiques.

JPEG - 68 ko
Pr Hassan B Nacro président de l’université Nazi Boni

Selon le Pr Hassan B. Nacro président de l’université Nazi Boni, ce colloque se tient dans un contexte marqué par des dérèglements climatiques avec des conséquences graves sur les systèmes de production et les populations attendent des propositions fiables d’adaptation puis d’atténuation. « Nous assistons, dit-il, à une extinction très grave de la diversité biologique qu’elle soit animale ou végétale. Nous subissons de façon drastique aussi les conséquences du changement climatique et le thème de ce colloque touche la réalité d’aujourd’hui. Et il y a dans nos structures de recherches et dans nos universités, de nombreux résultats de recherches qui ne sont pas suffisamment connus à la fois dans les milieux scientifiques mais aussi par la population. Donc ce colloque nous donne une occasion extraordinaire d’échanger ces résultats-là, de partager ces résultats avec un comité scientifique beaucoup plus large afin non seulement de les faire connaître mais aussi d’approfondir des sujets de recherches à travers les échanges, les débats, les conférences qui vont ponctuer ce colloque ».

JPEG - 71.5 ko
Les participants

Il souligne également que les législateurs de façon générale jouent un rôle important car lorsque les chercheurs trouvent leurs résultats, ils proposent des recommandations qui ont souvent besoin d’un accompagnement politique pour que ces résultats puissent être vulgarisés, portés à la connaissance de l’ensemble de la population et surtout mises en œuvre. C’est en ce sens qu’il salue la présence du président de l’ALT. C’est une opportunité pour porter leurs voix, leurs doléances devant l’assemblée nationale pour espérer des lendemains meilleurs pour notre pays et pour l’Afrique en général, estime M. Nacro.

Comme l’indique le président de l’Assemblée législative de la transition du Burkina, Pr Aboubacar Toguyeni, aujourd’hui la question de la biodiversité est d’une extrême importance. Et quand ces éléments essentiels de sa vie sont menacés, il est extrêmement important de s’asseoir et de réfléchir à cette mission.

JPEG - 73.5 ko
Dr Billassé Zongo, président du comité d’organisation

Ceci étant l’objet de ce colloque qui va passer en revue un certain nombre d’éléments, il estime qu’il était important pour sa part de venir témoigner son soutien à l’organisation de ce colloque qui interpelle tout un chacun et qui va permette de tirer des leçons afin de pouvoir prendre en compte ces éléments tant dans les politiques nationales que dans les pratiques de tous les jours.

Selon Dr Billassé Zongo, président du comité d’organisation et initiateur avec les sénégalais de ce forum, cette cérémonie marque également le lancement officiel d’un espace de partages d’expériences en relation avec la biodiversité, les écosystèmes et l’exploitation des ressources naturelles dans un contexte de changement climatique. C’est un cadre de vulgarisation des travaux de recherches entre chercheurs de pays africains sur les sous-thèmes.

Les résultats de recherche qui seront présentés vont contribuer à la sauvegarde de la biodiversité et des écosystèmes mais aussi à une utilisation rationnelle et durable des ressources naturelles dans les pays.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Bobo-Dioulasso
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter